Un été de livres 1 – Le Robinson Suisse

Depuis un petit moment je vous parle du Flibustier, et du fait qu’il ne chine principalement que des livres. C’est l’été, et je sors un peu plus, passe un peu moins de temps à bricoler, c’est bientôt les vacances … Je ne vais pas forcément avoir la disponibilité de vous montrer des créations et bricolages personnels. Mais j’ai envie de profiter de ce moment un peu plus calme, pour vous montrer des bijoux de livres anciens, chinés par le Flibustier.

Je vais donc durant les semaines d’été vous présenter (en plus de trouvailles de chine et de bricolages évidemment, en espérant trouver le temps) ce qui me plait le plus dans ses milliers de livres anciens.
Évidemment quand j’ai évoqué cette idée, il a sorti des piles de livres dans lesquels il a fallu faire des choix.

Je commence donc par ceux que je préfère et je crée une catégories « Livres anciens » pour l’occasion, puisque bien souvent, ses trouvailles me donnent autant de joie qu’à lui, et je me dis même parfois « mais pourquoi je ne chine pas des livres ». Cela dit, le Flibustier ne chine que des livres, car cela prend des heures à feuilleter les livres en vide grenier ou ailleurs, accroupi au dessus des cartons pour trouver la perle rare. On ne peut pas tout faire. J’ai donc sélectionné des livres dans lesquels on trouvait des gravures superbes, d’autres pour l’esprit vintage, et des livres jeunesse où les illustrations sont de véritables petits trésors de dessins.

Je commence cette série, par un qui plaît beaucoup « Le Robinson Suisse ». Au départ le Roman de Johann David Wyss a été écrit en 1812, cette version illustrée par Alfret Uriet date de 1933.

Ce livre raconte les aventures d’une famille suisse, la famille Zermatt, qui, suite à un naufrage alors qu’elle se rend à Port Jackson en Australie pour toucher un héritage, se retrouve échouée sur une île perdue de l’Indonésie. La famille seule rescapée du navire, va devoir survivre dans cette jungle loin de toute civilisation.

Les couleurs des illustrations sont superbes, des verts, bleus, avec des orangés intenses sur papier épais. Des petites images en noir et blanc, donnent presque l’impression d’un récit de voyage de type « expédition scientifique ». Tout ce que j’aime.

 

Les personnages

 

 

 

2 réponses sur “Un été de livres 1 – Le Robinson Suisse”

  1. epistyle

    J’avais adoré cette histoire (lue dans une édition plus récente évidemment…). Il y avait eu un film aussi qui m’avait passionnée. Cette édition ancienne est vraiment belle !

  2. loreal

    C’est vrai qu’elles sont belles ces illustrations, mais surtout tu as une façon d’en parler qui donne envie de les regarder d’un oeil plus attentif 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse ne sera pas publiée ! Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>