Monthly Archives: mars 2012

Encore des trousses

Après une période calme en couture, l’arrivée de coupons de tissus, me donne à nouveau des envies de couture, après les trousses crayons, voici les trousses ECRIRE pour transporter carnets et crayons
Petits tampons « touches de machine à écrire ancienne », et machine à écrire.

Des trousses pour crayons de couleur

On emporte souvent les crayons de couleur en vacances, (et les feutres, et plein d’affaires de bricolage, les bourdons ne sont pas fils de Fabutineuse pour rien). J’avais dans l’idée de faire une trousse avec des tampons crayons.

Et puis en achetant un coupon de tissu « cahier d’écolier », afin de faire un cadeau de départ du maître de petit bourdon (qui est resté 8 mois en remplacement de sa maîtresse, qui a eu une grossesse difficile, et un bébé en pleine forme). J’ai tout de suite vu les trousses à crayon dans ce tissu. Les crayons ont été tamponnés avec des encres spécial tissu.

Mon nouveau carnet de notes

J’ai des petits dessins éparpillés partout, j’avais un petit carnet, mais il s’avère trop petit, je pioche des idées de droite et de gauche pour les tampons, les bricolages.
J’ai décidé de consacrer un carnet spécifique tampons que je transporterai partout. Il le fallait assez solide, donc une couverture cartonnée.
J’ai envie d’y tamponner des lettres avec de l’encre blanche versacraft. Je sais que cette encre tient, puisque j’en ai tamponné un moleskine noir il y a quelques mois, et une fois sèche, elle ne s’efface plus.

Je trouve le carnet un peu trop sobre avec seulement les lettres,

Quelques papillons et puis voilà, déjà mieux non ?

Prêt à être utilisé 🙂

Cette photo me donnerai presque envie de changer ma bannière … mais bon elle est peut être un peu trop sobre pour moi.

Bon quand même je crains juste un peu qu’il ne s’abîme dans mon sac, un petit pochon pour le protéger viendra peut être en complément…

un visage pour Doussia

Olga une copine d’origine Russe, avait deux énormes matriochkas en polystyrène expansé qu’on lui avait offert. Elles étaient recouvertes de paillettes qui tombaient dans toute la maison. Après qu’elle ait tout gratté puis repeint en doré satiné, elle déplorait qu’il n’y ait pas de visages, je lui ai donc proposé de venir chez elle peindre les deux visages des Doussias (Petit nom donné aux femmes en Russie).

Voilà le résultat. Je suis plutôt contente, j’avais peur de rater surtout quand ce n’est pas pour soi, c’est délicat !

La forme de matriochka qui doit bien faire 80cm de haut
Et sa petite sœur assez haute aussi.

Ce n’était pas évident de faire les détails, car la surface en polystyrène expansé est granuleuse. J’ai peint d’abord la forme avec un pinceau fin.

Une taie d’oreiller décorée

Avec le tampon « doudou » et « mascotte d’école », j’ai personnalisé une taie d’oreiller pour le lit de petit bourdon.

Une taie blanche 100% coton, des encres de couleurs spéciales tissus, bien penser à fixer les motifs une fois imprimés au fer à repasser. Les nuits de petit bourdon sont bien accompagnées :), maintenant j’ai la demande de la même taie pour grand bourdon, qui voudrait aussi avoir son doudou sous la tête pour de jolis rêves :).

 

 

Petit meuble à tiroirs en carton

En début d’année, sur le point de jeter mon calendrier mural annuel au bureau, j’ai hésité un moment parce qu’au même instant j’ai regardé cette plaque de carton rigide et la petite voix bricoleuse a murmuré à mon oreille que c’était dommage de ne pas utiliser ce carton. Depuis un moment je suis touchée par la grâce folie du recyclage, cartons feuilles de couleur tout y passe, car j’utilise des quantités incroyables de feuilles pour faire les tests de mes tampons.
J’ai donc non seulement gardé mon grand calendrier, mais j’ai fait un mail à tous mes collègues en faisant appel à leur générosité, pour me donner leurs vieux calendriers. Ça a bien fonctionné j’en ai récupéré une belle quantité !! Suscitant du coup la curiosité, car que pourrait-on bien faire de ces cartons !!
Et bien figurez vous que j’avais dans l’idée d’en faire un petit meuble cabinet à tiroirs !! J’en ai un, trouvé en vide-grenier, qui contenait une ménagère complète avec louches etc, d’où sa taille (3 tiroirs) il était évidemment vendu vide. J’ai enlevé les trucs en plastique recouverts de velours, et voilà.

Bon, j’en viens à l’objet principal de ce billet, à savoir la fabrication d’un petit meuble de bureau à tiroirs.
Je vous ai fait un pas à pas pour cela, ce n’est pas bien difficile. C’était la première fois que je me lançais dans une telle fabrication. Il aura fallu environ 8 heures quand même pour le réaliser, et je n’ai pas fait la déco de l’intérieur des tiroirs. cela dit j’ai forcément tâtonné et le 4ème tiroir était bien mieux réalisé que le 1er.

Cet article est assez long, je vous montre en 1er le résultat, puis la fabrication …
Voilà le meuble, il fait 30cm x 30cm (largeur profondeur) et 20cm de haut. Au départ je voulais faire 5 tiroirs de 4cm de haut, au bout de 2 cases de 4cm de hauteur, j’ai abandonné l’idée d’en faire encore 3, c’est très difficile de travailler dans des faibles largeurs, j’ai revu mon ambition, et fini avec 2 cases pour des tiroirs de 6cm de haut, beaucoup plus facile à faire. D’ailleurs on voit un peu que les 2 tiroirs du bas sont plus nets que ceux du haut. mais bon c’est mon premier essai, le prochain sera encore mieux 🙂

Voilà la matière première. Alors un conseil, j’avais une majorité de calendriers en carton mat (recyclés) et un  en carton glacé. J’ai fait 1 tiroir en carton glacé, le kraft gommé tient beaucoup moins bien sur le carton glacé. Je pense qu’à défaut de carton mat, il vaut même mieux prendre du carton tout court.

Le matériel nécessaire

– Du kraft gommé de 2 largeurs différentes
– des ciseaux, cutter
– une règle en fer
– un tapis de découpe
– un plioir (que j’ai oublié sur la photo désolé) qui sert à bien mettre le kraft gommé dans les coins lors de sa pose
– un bol d’eau et une éponge pour mouiller le kraft gommé avant de le coller

Découpe de carrée de 30×30 pour le socle du bas, puis de rectangles de 30x20cm, pour les 3 côtés.

Continuer, découpe de 4 autres rectangles de 30cm x 30cm. Pour ceux qui serviront de tablette des cases des tiroirs, et celui du dessus. Et un grand bourdon qui fait ses devoirs près de moi pendant que je bricolais 🙂

Ne pas oublier avant de placer les carrés de protéger les devant en collant du kraft 2cm sur les rebords pour que cela soit propre. voir ci-dessous

Utiliser le kraft en 4cm, le plier dans le long, mouiller une moitié (en passant l’éponge sur le dessus, face dessous au sec) puis ne coller qu’un côté en pliant l’autre côté. Faire ainsi avec les 3 côtés de la tablette (2 côtés et fond). Sur la photo dessous, on voit que n’est collé qu’une moitié en longueur du kraft, l’autre est repliée et sera collée en plaçant la tablette dans la boite au dernier moment.

Un coup d’éponge sur les demi longueur et hop on place la tablette sur des traits au crayon qui auront été faits au préalable, afin de savoir où poser la tablette.
D’un coup de règle en métal, j’appuie sur les faces du kraft pour qu’il colle bien de part et d’autre. cette partie est un peu acrobatique, j’ai utilisé en fait une longue spatule en caoutchouc fine pour le crêpes pour cela. Un peu d’imagination dans le bricolage est de rigueur !
Et voilà, en gros plan, une tablette posée, avec du kraft de chaque côté.

On monte ainsi les tablettes pour avoir toujours la face du dessus libre pour mieux poser les krafts sur le dessus. Et on termine par fermer le haut de la boîte en dernier.

Les tiroirs : 
Si les dimensions du casier sont de 30×30, ne pas hésiter à faire 29.5×29.5. Et si la hauteur du compartiment où sera glissé le tiroir est de 4cm, ne pas hésiter à réduire la hauteur à 3,4cm, le premier tiroir que j’ai fait est un peu trop haut, et ne glisse pas facilement quand je le tire. Préparer les morceaux.

Hop du kraft pour coller les côtés. les morceaux collés en premier, seront ceux qui seront rabattus vers l’intérieur. Ensuite, j’ai mis un morceau de kraft 2cm, pour faire tenir les côtés ensembles, et j’ai collé de nouveau du kraft 4cm, de l’autre côté.
Ne pas hésiter à consolider.

On voit sur cette photo qu’il y a du kraft dedans sur les côtés, dessous sur les angles. Il va servir à faire tenir la structure rigide des tiroirs et du « meuble ».

Petit truc pour les angles extérieurs : couper un carré, puis découper une demi diagonale, qui est posée comme sur les 4 étapes suivantes.

Recouper la même forme avec incision en demi diagonale, mais cette fois ci, la poser par en dessous en premier et la rabattre sur l’angle comme sur les 4 étapes ci dessous. Vous aurez une côté de tiroir solide. Vous pouvez utiliser cette technique pour tous les angles du meuble.

Et voilà !! Tadaaaaaaam

Je vous épargne les détail de la colle du papier autour. J’ai utilisé le même papier japonais que j’avais utilisé pour la petite boîte, il m’en restait un peu. Malheureusement pas assez pour le devant des tiroirs, j’ai utilisé un  autre papier fait à la main vert.

Le papier a été collé avec du vernis colle, mais je n’en ai pas mis sur le papier, je voulais que le meuble reste mat. (on voit sur la photo le plioir dont je parlais au début, très utile INDISPENSABLE pour que le kraft aille bien dans les coins, ainsi que le papier durant la pose.

Des vieilles poignées chinées réutilisées…

Bon je n’ai pas fait l’intérieur …

En place, vous voyez la petite boîte avec le même papier, et l’autre meuble / ménagère qui contient des feuilles de papier.

Il est arrivé le bel ordinateur portable !

Il est arrivé ce matin, tout beau, tout neuf 🙂
Mon bel ordinateur portable DELL, gagné grâce au concours marie claire idées « la plus belle housse d’ordinateur portable »
Et il va dans la housse parfaitement !!
En plus il est d’un magnifique rouge, j’ai commencé à le tester ce portable inspiron DELL 14z intel core i5 !!

Le jeune fringant est prêt à être transporté partout 🙂

la mascotte de l’école

Quand les enfants sont en maternelle, ils ont une mascotte pour chaque classe. Il y a eu « belle la coccinelle », « Elmer », « Titi ». cette année dans la classe de petit bourdon, c’est « Chaton mignon ».
Nous avons la joie de l’avoir à la maison de temps en temps, quand je m’inscris pour le goûter, nous avons le soir le panier avec le classeur de vie de la classe et … Chaton mignon. En guise de goûter en fait nous mettons quelques briques de jus de fruits, car depuis quelques années le « goûter » (solide) est limité.
En général je m’inscris les lundis, ainsi petit bourdon peut dormir avec chaton mignon au moins 3 nuits. Cette fois ci je me suis inscrite le lundi de la rentrée !! Chaton mignon est venu en vacances avec petit bourdon. On s’est amusés à immortaliser cela en réalisant à la façon du tampon de son doudou, un tampon de chaton mignon. On a en prévision de le décliner, mais je vous montrerais cela plus tard.

 Voici la réalisation en pas à pas, du tampon de chaton mignon…

1/ On fait un petit dessin assez simple de chaton mignon.

2/ On le reproduit sur un calque, retourné, et on passe dessus pour transférer le dessin sur la gomme.

 3/ Hop hop, on grave les traits de crayon

4/ quelques petites retouches après avoir testé chaton mignon. Je cherche à équilibrer les blancs et les zones pleines dans un tampon. J’ai donc dégagé les rayures.

5/ Une plaque de bois, poncée avec les angles émoussés. On colle chaton mignon dessus, sans avoir oublié de le tamponner sur la face qui sera au dessus. (J’ai déjà oublié de le faire, il n’y a plus qu’à tout recommencer :(…)

6/ Quelques couches de vernis pour protéger le bois et l’encre, d’un éventuel lavage à l’eau quand on nettoie le tampon après usage.

Et voilà !!!

En voilà un qui est content d’avoir son portait 🙂