Mes outils

Voici ce que j’utilise pour réaliser les tampons. Mon matériel et mes outils.
Je commence à avoir pas mal de gouges, j’ai envie de tester ce qui existe, alors je cherche je farfouille, je trouve et je teste.
J’aimerai trouver plus d’outils anciens de linogravure. Ils sont rares mais je reste à l’affût.

Les gouges PFEIL

Mes premières gouges ABIG, je les utilise toujours, les morceaux de masking-tape de couleur, me servent à savoir sans regarder la lame si c’est une lame large en U ou en V. Je garde les mêmes codes couleur selon les marques de gouges.

Ces pointes gouges sont anciennes et ont été chinées. Elles sont sur des manches récents.

Des scalpels pour faire comme les japonais, même si je préfère utiliser les gouges.

Les outils japonais, merci à Laetitia qui me les a envoyés.

Mon pot commence à devenir trop petit, j’ai vu un petit meuble dans une photo d’atelier de linogravure où étaient rangés les outils, j’aimerai bien en fabriquer un en carton, encore une chose à mettre dans la liste des « à faire »…

Mon outil à tout faire, percer des petits trous affûter les gouges…

Les plaques de bois de 1mm qui sont découpées à la dimension des tampons

Les morceaux de bois poncés puis vernis

Et puis en dernier une partie de mes encres, d’autres sont encore rangées, je n’en ai jamais assez 🙂

21 réponses sur “Mes outils”

  1. Charline

    oui, je trouve mon bonheur dans vos archives, et quelques réponses à mes questions. Je vois que tu as 4 gouges pfeil… est-ce qu’avec ces 4numéros, on « a tout c’qui faut » pour commencer? Lesquels sont-ils? Merci!
    Charline

    1. Charline

      puis-je connaitre la marque de l’outil à affuter, percer, couper?
      merci de m’avoir répondu à propos des gouge et du fait « qu’à chacun sa gouge », à chacun de trouver celle qui lui convient! Connaître les numéros de tes quatres gouge pfeil m’intéresse néanmoins!
      ah, et aussi, ovez-vous finalement trouvé la gomme épaisse steadler en bloc à graver.
      Merci!
      LoVe!

  2. Anonymous

    tout juste debutante en linogravure, je decouvre avec joie! votre blog, et votre travail!
    souhaitant m outiller correctement un petite question me taraude quelle sont la taille de vos gouges pfeil?
    merci

  3. uncotevintage.canalblog.com

    Très heureuses comme tout le monde , je vois !! de voir quel est l’étendue de ton matériel . Une grande préférence pour ma part pour les outils anciens! Je résiste rarement qd je chine, même s’il au départ je ne sais pas quoi en faire …je lui trouve tj une autre utilisation ! un ex.: j’ouvre tous mes pots de peintures avec un ancien outil de cordonnier que j’adore ! Alos bravo tu joins l’utile à l’agréable , car c’est un vrai plaisir des yeux!! Merci pour ce beau partage !!! & continue à nous faire rêver!! Bon w end à toi de tout coeur!!!! Evelyne

  4. my★

    en effet tes gouges sont magnifiques objets précieux et rares… et quel matériel pour faire des merveilles et tes camaïeux de tampons whaouuu… je suis admirative…

  5. christine-b

    un bien bel équipement..c’est un petit bout des secrets de fabrication ,de votre Art…mais il faut savoir les manier ,ces gouges,car sans votre talent,pas de résultat..

  6. suzanne

    Quelle collection … on voit bien que c’est une passion pour toi.
    Et puis tu as répondu à la question que je me posais : « quand tu trouves des gouges sur une brocante, sont-ils encore affutés, si non, comment fais-tu ? » Eh bien j’ai vu, tu les affûtes avec ton outil magique !!! Ce n’est pas délicat ?
    A quoi te servent les plaques de bois de 1 mm ?
    Et puis une scrappeuse m’a dit que les encres en tampons se rangaient la tête en bas … je ne sais pas exactement pourquoi (éviter qu’ils ne sèchent ?) mais c’est comme ça que je les range !
    Bises

    1. Fab

      les plaques de bois vont sur les tampons, quand la gomme est épaisse, je découpe à la dimension du tampon. Oui j’ai aussi entendu que les encres se mettaient la tête en bas, à vrai dire cela fait plus d’1 an que j’ai certaines encres et elles n’ont pas séché. Parfois les couvercles se défont pour les encres en carré, quand je les mets la tête en bas. Donc je laisse comme ça.
      Bises

  7. Miss Crabie

    Merci pour ce billet absolument fabuleux.. je l’espérais depuis longtemps, très curieuse de savoir quel type de matériel tu utilisais.. je comprends mieux maintenant.. le talent est là, c’est indéniable, mais je vois aussi que tu es très bien « outillée »! J’ai les mêmes gouges que sur la 6ème photo.. trouvées chez Junku.. et je me doutes bien que cela n’a rien de comparable avec tes « Pfeil » qui m’ont tout l’air d’être du matériel professionnel.

    1. Fab

      Les gouges pfeil sont utilisées par mal pour la linogravure, elles sont effectivement très bien. C’est vrai que la main est importante mais un bon outil est essentiel aussi 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse ne sera pas publiée ! Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>