Hermes baby blues

J’ai cédé à une envie qui me trottait dans la tête depuis un petit moment. 
J’avais envie d’une machine à écrire. Taper à la machine me rappelle mes années étudiantes. J’en utilisais une empruntée pour taper des textes que j’aimais dans les livres lus. J’ai encore ces feuilles pliées usées, j’aimais la consonance des mots lus à haute voix dans le silence des soirs. Le thème était souvent la vie, la difficulté de vivre, la souffrance de l’amour. J’avais 20ans et ce qu’il y avait devant moi me paraissait si difficile à atteindre. Plus de 20 ans ont passé et bien sûr que c’est difficile, mais c’est aussi souvent joyeux heureux et beau. J’aime beaucoup cette phrase qui dit : « On peut aussi bâtir quelque chose de beau avec des pierres au milieu du chemin ».
J’ai trouvé cette machine sur le bon coin. Une Hermes baby couleur vintage vert (évidemment je craque). 
Ce modèle a été utilisé par les plus grands : William Faulkner, Blaise Cendrars, Ernest Hemingway, Jack Kerouac pour ne citer qu’eux.
 
Je la regarde, je l’utilise et je rêve… à mes 20 ans.
 
 

11 réponses sur “Hermes baby blues”

  1. Patricia de Sauterelle verte

    Mon père a encore une vieille Remington, dans les années 70/80, il était sollicité par tous ses amis pour taper les menus de mariage!!!

  2. Scropine28

    Ah moi aussi c’est une de mes madeleines la machine à écrire ! Et moi aussi je les regarde sur les brocantes. Mais pour l’instant, pas de place pour l’accueillir…Profite bien du clic clic clic…

  3. suzanne

    Avec des utilisateurs de cette machine aussi somptueux, tu risques d’écrire des choses fantastiques dessus … Peut-être ne te contenteras-tu plus de recopier les phrases des autres !
    En tous les cas, la phrase que tu as mise me plaît bien aussi !
    Douce soirée.

Laisser un commentaire

Votre adresse ne sera pas publiée ! Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>