La cigale ayant coupé-collé tout l’automne…

J’ai chiné par hasard des cadres avec verre bulle (bombé) il y a quelques temps. Avec l’encadrement en plastique, et une belle image pieuse de Lourdes dedans. J’avais une envie de tampon « insecte » façon cabinet de curiosité. J’ai donc commencé à graver une grande cigale. Je pensais l’imprimer et puis l’aquareller. J’ai fait des essais plutôt sympas, mais pas très concluants en terme de graphisme. Je trouvais cela un peu fade. J’ai partagé le résultat sur mon instagram ce week-end.

En parallèle, dans les images « à encadrer » j’avais récupéré un protège-couverture de livre détachable illustré que j’adorais, une illustration de Jacques Nathan très colorée. On a ce livre en double à la maison, on pouvait utiliser l’image la plus abîmée pour l’encadrer. Le livre c’est « Malaisie » de Henri Fauconnier.

En la voyant, ça m’a donné envie de travailler une composition avec ma cigale en harmonie avec les couleurs de cette fleur d’hibiscus. Du vert, du jaune et du noir pour le contraste. J’ai découpé des papiers, je les ai superposés pour avoir plusieurs plans, et j’ai découpé ma cigale imprimée en noir sur papier jaune, je l’ai relevéer en la collant sur un morceau de liège. L’image en entier rappelle les plans différents en papiers découpés. J’avais ma composition !
Le cadre était en plastique blanc, un petit coup de peinture en bombe noire et le tour était joué.

Cet insecte au dessus d’une compo colorée de papiers découpés m’a donné envie de poursuivre dans cette voie. Je ne vais pas m’arrêter en si bon chemin, c’est malin… Il va falloir que je ressorte chiner des cadres avec un verre-bulle 🙂 zut alors 🙂

Pour les insectes un peu compliqués, je fais souvent les détails sur une seule partie du dessin, la ligne verticale au milieu de l’insecte me sert de symétrie. Je décalque ainsi l’insecte sur les deux côté du calque, et je repasse sur un seul côté. J’ai ainsi un insecte symétrique dans le dessin à reporter sur la gomme.

Un peu fade en blanc non ?

Bombé de peinture noire brillante, ça claque !

 
Je vous souhaite une très belle semaine ! 
A bientôt

18 réponses sur “La cigale ayant coupé-collé tout l’automne…”

  1. claire

    Ah oui, avec le cadre en noir c’est beaucoup mieux !
    Tes cadres faux jumeaux sont éclatants de couleurs.
    J’ai quelques cadres bombés chinés aussi (rares comme tu dis), mais je les destine à un autre usage.
    Mais on peut changer souvent l’intérieur si on veut, c’est ça l’avantage !
    Et ta cigale, elle chante de bonheur chez toi ?
    Bises

  2. Stéphanie Frimouss

    c’est une très jolie réalisation Fabienne, et petite question elle est de quelle taille ta chanteuse du soleil? 😉 j’adooore les insectes ! mais ils ne sont pas du goût de tout le monde parfois! hihihi!;)

  3. mam clo

    Très , très bonne idée !
    Merci de la partager avec nous et ton tampon est superbe !
    Les deux cadres se répondent parfaitement.
    Bises.

  4. Dédé dans son jardin

    Je viens de filer dans mon garage ressortir un petit cadre en plastique à verre bombé avec image pieuse (très petit environ 5 cm). Me reste à trouver comment l’ouvrir. Je sais quoi en faire maintenant. Suis pas forcément fan des insectes mais c’est très bien fait et c’est un scarabée. Dans le monde des insectes, le scarabée a une symbolique particulière. Sous l’Egypte antique il était symbole de vie et de fertilité.

Laisser un commentaire

Votre adresse ne sera pas publiée ! Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>