Série de linogravures en réduction : Bouquets en pots à épices

Tout est parti d’une envie de changer de support après le bois perdu (que je continue à côté). J’avais envie de tester le lino, et faire du lino « perdu » ou des impressions en réduction avec des encres à l’eau qui sécheraient plus vite que celles à l’huile que j’utilise avec le bois. Je voulais faire des bouquets et j’ai utilisé mes photos réalisées cet été. Il se trouve que j’ai utilisé beaucoup de pots anciens pour mettre mes bouquets, et l’idée à peine germée, j’ai pris la décision d’unir mon goût des objets vintage, des végétaux dans une série de bouquets en pots à épices.

Depuis je dessine, je grave, j’imprime, je regrave et ré-imprime. Peu à peu, passage après passage, mes bouquets se révèlent sur le papier. Si vous me suivez sur Instagram ou Facebook, vous avez dû déjà voir quelques tirages.

La linogravure en réduction, c’est comme le bois perdu, après chaque couleur, on enlève les zones que l’on souhaite garder de cette couleur. Il faut donc avoir anticipé dès le départ les couleurs, l’ordre de chaque couleur jusqu’à la dernière.

Je pars d’une douzaine de feuilles par modèle, et pour le moment, il m’en reste chaque fois entre 7 et 11. Quand l’impression n’est pas bien positionnée et que la couleur se décale trop (un léger décalage peut apporter un effet graphique propre à la gravure) la feuille est à jeter. Je passe une dizaine de couleurs, il y a donc plus de risques de rater des tirages.

Voici les étapes et le résultat. Il y aura une série de 6 bouquets. Le motif est sur un format A5, la feuille du N°1 est plus petite, ensuite les N° suivants sont en A4. J’en mettrai à la vente dans quelques semaines, uniquement 4-5 tirages pas plus. Si vous êtes intéressés, vous pouvez déjà me contacter 🙂

bouquets en pot à épices

 

bouquets en pot à épices 2

La photo que j’ai faite au départ de cette jolie série, tous les autres bouquets ont été inventés.

bouquet1

Voici mes croquis préparatoires. Les deux de droite sont les derniers, le pot de café est en cours, le pot de farine sera débuté très vite. Entre le croquis, les couleurs envisagées, parfois je change en cours de réalisation car l’idée que je me fais de la gravure finie est souvent trompeuse. Le résultat est complètement différent, mais c’est souvent aussi intéressant.

bouquet2

Les plaques de lino entre deux couleurs. Une fois le rose passé, je grave les zones qui resteront roses ensuite.

gravure en reduction

 

bouquet 8

Les plaques quand les tirages sont terminés. Il ne reste que la dernière couleur, on ne peut plus revenir en arriière.

bouquet 9

Le début du N°5 : Le pot de café

couleurs successives

Mes tirages qui sèchent, j’utilise des encres à l’eau qui sèchent en 1 journée.

bouquets en pot à épices 3

 

quatre bouquets

 

 

32 réponses sur “Série de linogravures en réduction : Bouquets en pots à épices”

  1. Pingback: Comment je m’organise pour être partout à la fois |

  2. Aurore

    Magnifique! J’ai un gros penchant pour le »sucre »! Est-il toujours possible d’en réserver un et si oui, quel est le prix? Merci et bravo!!

  3. Kellya

    Ils sont magnifiques! Le bouquet dans le pot de sucre me plait énormément, j’aimerais en réserver un si ils ne sont pas tous déjà partis (je vois que je ne suis pas la seule à etre séduite!). Le poivre me plait aussi énormément, mais irait beaucoup moins bien dans mon intérieur. Est-ce que l’envoi est possible en Allemagne?

  4. mouillefarine huberte

    Bonjour,
    Bravo pour ces nouvelles créations ! Quel talent ! Ces petits pots vintage sont devenus terriblement modernes !
    Suivant le prix, mon choix se porterait sur le sucre et la farine ( référence à mon nom)
    Merci bcp Fabienne de me réveiller avec de si jolies choses! Bonne journée à vous.

  5. Sarah

    C’est tout simplement splendide, bravo Fabienne ! J’ai quand même toujours un petit regret pour ces impressions limitées par cette technique « perdue », sans doute mon petit côté sentimental… 😉 Hâte de voir la suite, le bouquet au pot de café s’annonce terrible ! Bises et bon week-end !

  6. claire

    Après avoir admiré sur FB, je souhaite te dire ici toute mon admiration …
    Ces épreuves sont vraiment belles … Selon le prix, je pourrais être intéressée par celle du THE dont j’aime particulièrement les couleurs.
    Bises

  7. Emmanuelle

    Bonjour ,je serais intéressée par le « sucre »mais pour le reserver il me faudrait un prix ,merci
    Sinon magnifique l’ensemble de votre travail
    Belle journée

  8. karine d'haussy

    bonjour trop beau ces pots a epices je les collectionne aussi depareilles surtout!
    j’aimerais reserver le « poivre »…
    quelles dimensions et quel prix?
    millemercis k

  9. marionromain

    J’adore le travail que tu as réalisé ! Quand je regarde cela, je ne suis pas étonnée que tu aies contribué à me donner envie de commencer la gravure. Je n’ai encore jamais testé les impressions en plusieurs couleurs, pour l’instant je me plais à tester des dessins 1 couleur. Mais c’est impressionnant de voir ce qu’il est possible de faire !

  10. papelhilo

    quel boulot incroyable mais le résultat est somptueux !!!
    (je me suis jetée à l’eau dans la gravure cette semaine, mes débuts sont … risibles !! mais je mesure encore plus ton talent !!)

  11. Miss Globe-croqueuse

    La technique de taille « perdue » est vraiment pas évidente. Beau travail!
    Faudrait que je tente un de ces 4. Je n’ai pas retenté depuis que j’ai quitté les ateliers gravure d’estienne, c’est pour dire ça date!
    J’aime beaucoup le côté vintage, le sucre est trop mignon.
    Elles seront en vente à quel prix ?

  12. la petite verrière

    Une explosion de couleurs !!! C’est de toute beauté !
    La technique du lino perdu est-elle plus facile que celle du bois perdu ? Et qu’apporte-elle de plus que la linogravure classique, le grand nombre de couleurs avec une seule plaque ?
    Un immense Bravo à toi Fabienne !!!

    1. FabienneFabienne Auteur

      La technique est similaire, le bois étant plus dur donne un graphisme plus « rude » dans les détails. En Linogravure classique, soir 1 plaque = 1 couleur, ou alors il faut 10 plaques pour les 10 couleurs. Et on peut en imprimer un nombre illimité. Ici la technique en réduction fait aussi qu’il n’y aura pas de tirage original en nombre supérieur à celui que l’on garde au final. Merci Claudie 🙂 Bises

Laisser un commentaire

Votre adresse ne sera pas publiée ! Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>