Tag Archives: aquarelle

Des jolies planches botaniques

Vous l’aviez peut-être vu sur mon Instagram ou Facebook, j’ai réalisé plusieurs planches botaniques en aquarelle sur le thème des arbres. Il s’agissait en fait d’une belle commande qui me tenait à cœur, puisqu’elles étaient pour le mariage de ma sœur. J’étais ravie de participer de cette façon à sa journée. Les planches ont servi de nom de table puisque la fête qui était sous le signe de la nature, du végétal se déroulait dans un magnifique parc. Un côté champêtre pour un mariage qui célébrait en même temps leurs 10 ans de vie commune. Je vous en ai dévoilé sur instagram et facebook, et je vous montre le résultat enfin de ces 8 planches.

Les dernières semaines ont été plutôt chargées d’où ma présence un peu rare sur le blog, j’ai plutôt tendance à publier sur instagram, quand le temps me manque…

 

4 planches 1-2

 

PicMonkey Collage

 

 

planche eglantier la fabutineuse

 

planche le bergamotier

 

4 planches 2

 

planche le figuier la fabutineuse

 

planche oranger la fabutineuse

 

jardin

 

chemin fleuri

DSC_0242

J’envisage de proposer ces planches en cartes dans la boutique. En les imprimant avec une belle qualité de papier et d’impression. Les originaux sont gardés par ma sœur pour un souvenir de sa journée de bonheur !

Très belle semaine

Un été sous le signe des couleurs à l’eau #1 plantes en pot

L’été (et les vacances) sont souvent propices à faire des activités qui sont inhabituelles le reste de l’année. Pour moi cette année c’est la volonté de faire des aquarelles de façon régulière. Je trouve souvent des prétextes à ne pas m’y remettre, j’ai trouvé une bonne raison cet été. Je vous en reparlerai mais pour le jour, les couleurs à l’eau me donnent des envies simples. Regarder ce que j’ai sous les yeux. Cela passe par les jeux des enfants sur la plage (puisque je suis en vacances cette semaine encore), ou des pots de succulentes dans un superbe parc à proximité.

Je ne serai pas très bavarde, j’espère que la chaleur et le beau temps seront de mise aujourd’hui pour reprendre le chemin de la plage sous le soleil faire le plein de vitamine D !!

Très belle semaine à vous !

Grand Paon de nuit

Durant les vacances nous avons eu une chance incroyable. Les enfants ont trouvé une énorme chenille sur un arbre et sont venus aussitôt nous appeler en criant « venez voir on a vu une ENOOOOrme chenille ».

C’était une chenille magnifique comme je n’en avais jamais vue. Au moins 8-9cm de longueur, sur 1,5cm de diamètre. Quelques recherches plus tard, nous savions que c’était la chenille de Saturnia Pyri le plus grand papillon de nuit d’Europe.

La chance merveilleuse que nous avons eu, c’est qu’après l’avoir photographiée sous toutes les coutures, l’avoir même dessinée, nous l’avons laissé repartir dans son arbre. Mais quelle ne fut pas ma surprise quelques jours plus tard de la voir à nouveau (ou était-ce une autre mais je ne pense pas) contre des pierres et elle avait changé de couleur. Or le changement de couleur après recherches, annonçait l’arrivée à terme du stade chenille et l’approche de la fabrication du cocon.
Effectivement, le lendemain la chenille s’entourait d’un cocon et quelques jours plus tard le cocon était plus foncé, semblait plus solide.
J’ai ramené la chenille à la maison, puisqu’elle avait fait son cocon sur une pierre. Et je l’ai mise dans un endroit sec et protégé dans le jardin. Seulement à l’intérieur elle est au stade chrysalide, et ce stade dure plusieurs mois, et parfois même plusieurs années !! Donc au mieux nous verrons une éclosion au printemps 2013, sinon l’année ou même deux ans après.

Il se trouve que l’an dernier sur une aire d’autoroute, mon grand avait trouvé un papillon « grand paon de nuit » mâle (reconnaissable à ses grosses antennes pectinées – celles de la femelle sont plus fines). Il s’était mouillé les ailes et était coincé sur le carrelage du bâtiment de l’aire. Je l’avais pris délicatement dans les mains (c’est très impressionnant car il faisait plus de 10cm) et posé sur des feuilles au soleil pour qu’il se sèche. Un peu plus tard nous l’avons vu s’envoler c’était un moment plein d’émotion. Je peux donc vous montrer les photos du papillon que j’avais prises à ce moment là. Et du dessin que j’ai réalisé.

Ci dessous, on voit encore la chenille en transparence sous le cocon en formation

Le cocon est devenu opaque, la chrysalide se forme à l’intérieur

Le papillon

Si vous voulez en savoir plus, j’ai trouvé les information scientifiques sur ce site.