Tag Archives: cuisiner

Une petite chine avant Noël

La semaine de Noël est bien calme à la maison. Cette année les enfants ne sont pas avec nous cette semaine. J’en profite pour me reposer, faire du rangement dans l’atelier qui était en complet bazar depuis des semaines.

Le week-end dernier, je suis allée chiner. Faire un tour chez Ventou Prentou, cette petite brocante qui n’a pas fermé finalement et pour mon plus grand bonheur, un autre retour de chine ICI.

J’avais repéré sur leur page facebook, un petit meuble sur une photo. Je l’avais réservé et j’y allais avant tout pour le récupérer. Evidemment c’était sans compter sur les petites choses tentantes qui m’ont tapé dans l’oeil. L’hiver on peut prendre un sac (grand sac de courses) et le remplir avec les objets à l’extérieur pour seulement 10€. Il faut bien regarder, car souvent, il y a des objets salis, boueux, qui, une fois nettoyés sont de petits trésors. Je vous laisse voir en images mon butin 🙂

retour de chine 3

Le petit meuble LEFRANC, qui me sert dans l’atelier

retour de chine 1

Des jolies boites en pin clair, qui devaient être à l’origine des boîtes d’envoi postal. Une étiquette d’envoi et une adresse de destinataire sont encore visible. La grande boîte plate me sert désormais à ranger mes gravures sur bois bien à plat.

retour de chine table  - Copie

Une petite table avec des pieds en fer. Le plateau n’étant pas très joli, je l’ai déjà repeint avec un coup de peinture en bombe couleur jaune. Elle accueille mes petites plantes succulentes que je mets devant la vitre en hiver afin qu’elles recoivent suffisamment de lumière.

retour de chine 13 - Copie

Une jolie valisette 70′ en carton recouvert de plastique. J’ai la poignée il suffit juste que je recolle les morceaux. L’écumoire était dans le sac « dehors ».

retour de chine 6

La quasi totalité de cette photo fait partie du sac à 10€, sauf les poignées de sac en bois. Le carreau orné d’un oiseau, est une porcelaine de Gien.

retour de chine 4

Une assiette bretonne, pièce unique en Quimper (c’est écrit au dos). Le motif naïf m’a séduit du premier coup d’oeil.

 

retour de chine 9

Une étagère en fer à retaper, qui sera parfaite accrochée à un mur extérieur sur la terrasse pour accueillir des plantes cet été.Elle fait plus d’un mètre de long.

retour de chine 10

Un joli tiroir ancien qui était sur une machine à coudre, qui vient rejoindre les autres boîtes et tiroirs dans l’atelier pour l’organisation du rangement.

Et puis ma petite trouvaille

retour de chine 12 - Copie

Cette plaque en fer émaillé était dehors, sous une couche de crasse boueuse. En grattant un peu j’ai aperçu une couleur verte qui semblait en harmonie avec le vert de ma cuisine. Arrivée à la maison, j’ai bien brossé et découvert une petite merveille. Je pense utiliser cette plaque d’environ 40 cm de long avec des équerres dessous comme petite étagère originale dans ma cuisine. Il faut juste que je trouve la place la plus adaptée pour la mettre en valeur.

Voilà, ça faisait longtemps que je n’avais pas fait de retour de chine, et pourtant j’ai chiné d’autres objets. J’essayerai de ne plus rater ce petit rendez vous amusant.

Bonne semaine et à très vite 🙂

 

 

quelques tampons, du rouge, du vert c’est bientôt Noël !!

Pas très présente ici… pourtant je cours je cours 🙂

On a enfin la haie plantée devant la maison, l’arbre arrive aussi. J’ai terminé un peu de peintures sur les murs, autour de notre nouvelle porte d’entrée et dans le couloir. J’avance aussi des projets en cours pour 2015.
J’ai refait une fournée de pain d’épices ! Et j’en ai préparé pour offrir. Ils vont partir dans un colis…

J’ai ressorti quelques tampons pour décorer l’envoi. Et je retourne à mes projets…
Je ne vais pas être très présente encore, d’ailleurs durant les fêtes je ne serai même pas chez moi, la semaine prochaine je pars en Lorraine dans ma famille et comme je n’ai même pas vraiment eu la disponibilité de faire des cadeaux home-made, je n’ai pas grand chose à vous montrer.

La maison est décorée quand même, l’esprit de Noël est chez nous, et il fait doux parfois se reposer des journées très rythmées de cette période chargée !

Bons préparatifs de fêtes à vous
A bientôt

Des décorations en pain d’épices à accrocher

Quand j’ai acheté le Marie Claire Idées de Noël, j’ai flashé sur les décorations en pain d’épices. J’adorais l’idée des petites maisons. J’ai donc fait ces décorations, mais je n’ai pas suivi du tout la recette dans le magasine. J’ai fait une recette maison, à base de divers recettes vues sur le net, je l’ai laissée reposer avant de l’étaler. J’ai directement découpé les formes dans la pâte crue. La cuisson est idéale au bout de 9-10 minutes. Comme les cookies, le gâteau est encore un peu mou à la sortie du four, mais prend une consistance parfaite en refroidissant sur une grille. J’avais en bouche le goût des pains d’épices de mon enfance. J’en ai fait pour les manger et les autres ont été décorés avec un glaçage maison (1 blanc d’œuf + sucre glace jusqu’à une consistance idéale pour réaliser les décors sur le gâteau).

www.abracadacraft.com

la pâte a une consistance légèrement élastique.

Ne pas oublier de laisser un peu d’espace entre les formes, elles gonflent un peu à la cuisson.

La décoration en glaçage a été faite avec un flacon douille. C’est parfait pour la précision, mais il faut qu’il soit bien rempli pour être bien efficace avec le glaçage.

Ma recette du pain d’épices :

500g de farine
1 cc de bicarbonate de soude
1 cc et demie d’épices à pain d’épices
1 cc de canelle
150g de sucre (cassonade corsée foncée)
100g de sirop de gingembre
200g de miel liquide (chauffer s’il n’est pas liquide)
100g de beurre mou

(j’ai mis le tout au fur et à mesure dans mon robot et en mode pétrin zou)

Si cela vous tente… Sachez que ces jolies petites maisons ont été réalisée en quatre ou cinq heures du début à la fin. Prévoir donc une bonne journée de travail.

A très vite…

C’est meilleur dessiné

Les premières vacances avec les enfants sont finies je dis premières parce qu’on repart en Aout (oui on a de la chance…). Ils sont partis pour deux petites semaines, et pendant ce temps, même en allant au bureau, je peux commencer très tôt, pour rentrer très tôt et avoir du temps pour des petites choses qui me semblent parfois impossibles au quotidien.
Une petite recette esquissée, dessinée et peinte avec le luxe de la tester en direct. Et même… De la déguster à deux avec le flibustier.
Cette recette provient de l’excellent dossier fait chez Hellocoton qui regroupe plein de tartinades différentes et proposée ICI.

Voici ma version dessinée

Un aperçu de la version crayonnée (à gauche) et affinée au feutre.

 

Verdict ? MIAM !! j’ai fait une autre petite recette très simple pour l’apero avec les poivrons, ce sera pour plus tard 🙂

A très vite !!

Recette du potager

Non non, je n’ai pas (encore) de potager et ce n’est pas un billet « cuisine » (quoi que), mais c’est surtout que j’avais envie de faire un tampon un peu ludique, qui mêle titre et dessin. Et j’ai pensé à cet exemple. Un tampon pour accompagner une recette du potager. Pour le moment je ne l’ai testé que sur papier, mais ça peut être aussi très sympa sur des torchons de cuisine, ou des bandes de papier pour entourer des petites recettes maison, qu’on peut parfois emporter à droite ou à gauche.

www.abracadacraft.com

Nous nous sommes promenés ce week-end le long de la Loire, nous avons vu une belle expo de peinture par une journée ensoleillée, le soleil a même bien voulu rester le temps d’un repas en terrasse et la possibilité de flâner dans la jolie petite ville de Beaugency que je ne connaissais pas du tout. Je vous parlerai peut-être de cette journée une autre fois !! Je vous souhaite un très bon début de semaine.

Le repas du dimanche

Je ne sais pas vous, mais moi parfois j’aime bien faire un vrai repas pour le dimanche midi. Un repas de comme quand on était petits et que ça sentait super bon dans la maison dès le matin. Avec notre marmaille les semaines filent très vite et les repas du soir, on fait souvent repas unique (tartes salées, salades, soupes, potées, pâtes, risottos) des fois même les idées manquent…

Du coup ce dimanche j’ai fait un chouette repas du dimanche pas trop travaillé, juste ce qu’il faut pour être catalogué « cuisine familiale ». Dès le matin, les enfants montraient le bout de leur nez dans la cuisine en disant « ça sent bon c’est quoi ? » alors il y avait les amandes qui grillaient, la viande qui rôtissait, les pommes de terre qui croutaient, le dessert dans le four…

J’ai testé une recette que j’avais repéré sur pinterest. Qui présentait surtout bien. Les poires achetées quelques jours avant mûrissaient trop vite dans le panier, elle n’ont pas eu un grand succès crues, j’étais sûre que cuites de cette façon, ce serait différent 🙂

J’ai également testé une recette de céléri rave aux fruits secs (abricots secs mixés et raisins) pour accompagner le veau. On s’est tous régalés.

 Le vin n’est pas dans la recette, c’est le petit plaisir pour la cuisinière 🙂

Meringues en cuisine

Mon grand avait des envies de cuisiner et de manger des meringues maison. Nous avons donc mis l’idée en action. Isabelle du blog Gourmandises et Merveilles m’a aidé pour une bonne recette, vu qu’on papote de temps en temps.

Il y a 3 blancs d’oeufs, à monter en neige puis rajouter 80g de sucre et 100g de sucre glace. Cuire à 100°C jusqu’à ce qu’elles soient sèches. Voilààà !

J’ai testé une saveur que nous aimons particulièrement à la maison : la violette. Nous avons mis de côté une partie de la meringue crue et mélangé un peu de sirop de violette, puis saupoudré dessus des bonbons concassés. Elles ont mis un peu plus de temps à sécher, probablement à cause du sirop. Au final elles étaient à point comme je les aime, c’est à dire un peu collantes dedans. Miam miam miam.

Avec un essai très artistique de mon grand bourdon

croustillantes et légères !

Les meringues à la violette étaient délicieuses, je dis étaient car il n’y en a déjà plus. Mais à refaire !

Enregistrer

Une idée pour recycler les chocolats de noël

Il nous restait beaucoup de chocolats de noël qui n’avaient pas été mangés. Je me suis dit que c’était dommage de les jeter. Avant d’arriver à date limite de consommation j’ai testé le matériel d’un livre kit cuisine que j’avais acheté il y a quelques temps. J’ai fait des choco-biscuits.

Le gâteau est une pâte sablée classique. Le chocolat a été mixé en tout petits morceaux, puis fondu pour qu’il soit mis dans les petits moules en silicone. J’ai mis un peu de temps pour faire plus que quatre carrés de chocolats, nombre de moules disponibles. En mettant à chaque fois les moules au congélateur, j’ai accéléré un peu le durcissement.
Mon résultat est moins joli que dans le livre (d’ailleurs le résultat sur la couverture du livre est impossible à faire, car le moule ne donne pas les même biscuits) mais les biscuits ont un franc succès !

La première gorgée de soupe…

Au mois d’avril, une plante étrange est apparue au milieu de notre tas de compost (ou plutôt fatras de déchets verts en tout genre, que je ne retourne pas vraiment et donc qui ne donne pas vraiment de compost). J’avais bien identifié une cucurbitacée, mais la quelle ? La courgette était alors mon premier choix. Puis de minuscules fruits ronds sont apparus, je me suis dit un plant de potiron ! En effet l’hiver la soupe au potiron est une des préférées des bourdons et je me disais, une graine a passé l’hiver sous les déchets verts, et elle a tranquillement poussée toute seule le printemps venu. C’est extra non ?

La monstro-plante a continué à envahir le jardin pousser, je n’osais plus tondre dessous, ni mettre quoi que ce soit sur le tas de compost. En même temps c’était une bonne excuse pour ne rien faire hin hin 🙂
J’avais enfin identifié des potimarrons !! Ça avait un côté magique, cette plante qu’on n’avait pas planté et qui semblait vouloir envahir le jardin 🙂

Les pluies de juin-juillet avaient quand même contribué à ce que ce plant soit aussi grand. Nous avons regardé les fruits mûrir. Après m’être renseignée sur ce que je devais faire, j’ai enlevé des fruits en trop sur certaines branches, pour ne pas trop affaiblir le plant, le risque était d’avoir plein de fruits mais tout petits. J’en ai laissé une douzaine, jusqu’à la récolte, la semaine dernière, quand les pluies sont arrivées.

Je ne fais pas de potager, j’aime jardiner, mais je ne suis pas chez moi et l’envie n’est pas présente dans la maison que j’occupe.
Mais là !!! Les bourdons et moi étions tout excités le jour de la récolte. Je les ai rangés dans un endroit sec, ils peuvent (je l’espère) se garder 3-4 mois.
Quand il a commencé à faire froid, le grand jour était arrivé… Tadaaam, nous allions faire une soupe !!
je ne me suis jamais autant réjouie que de faire cette soupe là.

J’en profite pour vous donner THE recette qui tue. Pas de lait non non non, juste peu de choses en somme :
Faire revenir les morceaux de potimarron (avec la peau, celle du potimarron contrairement au potiron se cuit et devient molle à la cuisson) dans un bon morceau de beurre, et laisser dorer les morceaux en tournant, il ne faut pas hésiter à ce que le fond de la cocotte attache un peu sans devenir noir.

En image, le fond de la cocotte. Je rajoute quelques pommes de terre, et ….. 2 carrés de KUBor. Pour donner un peu de goût en plus. Je rajoute de l’eau, et voilà. Je laisse cuire jusqu’à ce que je suppose que c’est cuit (15 min ?) je ne sais jamais. Puis je mixe. Rajouter du sel selon le goût.

On a poussé le must, en ouvrant quelques noisettes (du jardin de ma maman), en les faisant griller, et les dispersant au dessus de la soupe chaude. Un filet de crème liquide pour la vue du bol, mais ça n’est pas necessaire.

 

Je peux vous dire que ce soir là, c’était un pur moment de bonheur. Chaque cuillerée était dégustée, et commentée de haaaa Hoooo elle est bonne la soupe. Je voyais dans ce orange, les couleurs des fruits que j’avais vu mûrir patiemment. Et les enfants ont fini toute leur soupe, et se sont resservis à en avoir mal au ventre.
Cette première gorgée de soupe fut un minuscule plaisir, mais qui nous apporté beaucoup de joie. Et ce n’est pas fini, il en reste encore des potimarrons !

Gourmandises du dimanche

Juste pour vous mettre l’eau à la bouche … Une petite glace aux spéculoos faite avec les enfants. Pour tester une sorbetière que m’a offert ma soeur.

Les ingrédients : lait + crème + sucre + jaunes d’oeufs + gâteaux

Les petites mains qui touillent

A consommer avec modération 🙂

Cette glace étant une crème glacée, j’ai voulu tester une glace plus légère : Lait + yaourt + arôme pistache + un peu de sucre… Une légèreté un peu mousseuse très agréable à déguster sans trop culpabiliser 🙂

Merci Lili