Tag Archives: impression folklorique

Mix de tampons et de linogravure pour ma nouvelle création

Explorant les différents arts populaires folkloriques du monde, on ne peut pas passer à côté des magnifiques céramiques mexicaines représentant les arbres de vie. J’avais dans un coin de mon esprit l’envie de me mettre à la réalisation de ce projet en gravure, mais le challenge des couleurs multiples spécifiques de cet art populaire me freinait pas mal pour réaliser cette complexité en gravure. J’ai donc laissé cela de côté tout en y réfléchissant régulièrement. La dernière gravure des figurines Hariko avait nécessité 4 plaques à graver différentes, et le travail ne m’arrêterait pas si je n’avais pas que 2-3 jours à l’atelier pour créer par semaine.

J’aime avoir des projets multiples en tête, ils se déposent tranquillement dans le fil de mes idées, ils déterminent mes recherches durant parfois des semaines ou mois, et je laisse décanter tout cela avant de laisser l’ébauche d’un projet plus concret et plus personnel arriver jusqu’à moi. L’idée s’est finalement concrétisée ce week-end, d’un coup j’avais l’envie de ne faire qu’une plaque de gravure et d’y ajouter la couleur avec des tampons à l’intérieur d’un motif principal. J’ai gravé les formes dans de la gomme japonaise Hinodewashi, comme elle est épaisse je n’ai pas eu besoin de monter les gommes sur le bois.

Avant de vous montrer les différentes étapes de cette nouvelle gravure, j’ai envie de vous parler un tout petit peu de ce qu’est l’arbre de vie, de partager mes références d’inspiration. J’aime aussi expliquer un peu les choses, je ne m’étends pas trop, mais je trouve toujours intéressant d’accompagner une image de son histoire. C’est d’ailleurs pour cela que l’art populaire me plait autant, car il raconte des histoires et des gens.

L’arbre de vie dans l’art populaire mexicain, c’est un chandelier en poterie qui symbolise le plus souvent l’arbre de vie biblique avec Adam et Eve ainsi que le serpent tentateur. Il est plus ou moins orné de personnages, le pilier représente souvent l’archange Gabriel. Mais dans l’histoire du Mexique, on retrouve également des céramiques Olmèques (ou autres cultures pré colombiennes) représentant des arbres portant des oiseaux. Les différentes branches symbolisent les points cardinaux, et les oiseaux les âmes descendant vers la terre lors de la création du monde. C’est donc une histoire culturelle et historique riche qui porte la représentation de l’arbre de vie dans l’art populaire mexicain. Durant de longues décennies, chaque couple recevait un arbre de vie lors de son mariage, cela devait leur assurer chance, prospérité et fertilité.

L’art populaire évoluant avec la société, aujourd’hui la représentation de l’arbre de vie a considérablement évolué, les arbres se sont transformés peu à peu, perdant parfois les symboles religieux ou cosmogoniques pour devenir des objets décoratifs voire artistiques.

Je n’ai donc pas souhaité symboliser de religion mais plutôt une forme simple folklorique dans ma version de l’arbre de vie. Il porte des figurines de femmes des oiseaux des fleurs et des feuilles, mais la forme est bien représentative des céramiques populaires. En dessous des photos des phases de réalisations de la gravure, vous trouverez des images de céramiques réalisées par des artistes populaires connus au Mexique que j’aime particulièrement et qui font partie de mes coups de cœur.

Je vous montre si vous ne l’avez pas déjà vu sur Instagram, le petit croquis à l’origine de ce projet esquissé vite fait un matin quand je me suis levée avec cette idée fixe de faire ce projet dans les jours suivants.

 

La grande plaque de lino (environ 29 x 35 cm) où le dessin final bien retravaillé entre temps a été reporté à l’envers avec un calque et du papier « carbone » rouge, qui a l’avantage de ne pas bouger ni baver au cours des phases de gravure, quand la main passe beaucoup dessus.

 

Petit à petit, le dessin à imprimer se révèle de la plaque de lino, tous les détails sont enlevés, et reportés sur du calque pour être gravés sur de la gomme en vue des motifs complémentaires à imprimer en couleur.

 

 

 

Premier essai de couleur, en vrai c’est un rouge brique un peu plus foncé au séchage. J’ai également imprimé en bleu. J’avais montré le résultat sur une petite vidéo story sur instagram. L’avantage de ce procédé c’est que je vais pouvoir faire d’autres associations de couleurs. J’aime beaucoup celle-ci mais elle manque un peu de contraste à mon goût.

 

Les tampons à imprimer sur le motif sec

 

Le résultat final ! Prochains essais avec des tampons aux couleurs vertes et bleues

 

Voici des merveilles : les céramiques d’Aurelio Flores (1901-1987), célèbre pour ses premières réalisations d’arbres de vie en céramique aussi complexes dans les années 20 à Izùcar de Matamoros connue pour sa tradition de céramiques au Mexique. Ses créations et son art sont célèbres, il fut le pionnier et maître de l’art populaire des arbres de vie. J’aime beaucoup la naïveté des personnages et des motifs ainsi que les couleurs utilisées.

 

Son fils Francisco Flores a appris dès l’âge de 10 ans dans l’atelier de son père. Une hutte d’argile. Il continue la tradition et fait également de superbes créations, dans le même style naïf populaire que son père (c’est sublime).

le prix de ces merveilles est hélas hors budget ! En attendant je crée à ma façon des versions en gravure 🙂

 

Enregistrer

Enregistrer

Inspiration japonaise pour des nouveaux tampons gravés à la main

La semaine dernière, je vous montrais mes tirages de linogravures à 4 plaques, sur le thème des figurines de papier-mâché (Hariko) japonaises. A partir de ces petites figurines en linogravure, j’ai réalisé une petite série de tampons.

Ces tampons sont en boutique, et représentent les petites figurines porte-bonheur japonaises. La tête de lion (shishi gashira), la carpe koi, le petit chien (inu hariko), le tigre (hariko no tora), le cheval (miharu goma). Ces tampons sont en petite série mais quand le stock est vendu, vous pouvez quand même les commander, il sera précisé que c’est « sur commande » et je regraverai dans un délai de quelques jours les motifs souhaités.

Je vous souhaite une très belle journée.

 

 

 

 

 

Enregistrer

Femmes du monde : le Mexique

Cette semaine, sur Instagram j’ai été particulièrement touchée par les femmes qui sont sorties dans les rues aux Etats-Unis, pour défendre le droit des femmes, au moment de l’investiture de Donald Trump, dont les déclarations sexistes ont été particulièrement nombreuses et limites durant sa campagne, j’imagine la crainte du devenir de ce pays dans les années à venir. L’égalité hommes femmes est encore loin d’être gagnée de nos jours. Nous vivons dans un monde sexiste, dominé par les hommes et fait pour les hommes. Je ne sais pas si c’est la maturité qui me donne ce sentiment, mais je suis de plus en plus en colère quand je vois des messages ou images publicitaires qui usent des femmes comme objet pour vendre. Des films ou séries dans les quelles les actrices doivent être sexy, là où le physique des hommes lui est moins contraint. cela donne une vision d’une société où les femmes ne sont clairement pas égales de l’homme.

Je vais m’arrêter là, parce que je pourrais dire beaucoup de choses à ce sujet, mais là n’est pas mon propos. Je me sens solidaire de ces femmes, de cette volonté d’avoir un avenir un peu meilleur qu’une vision du monde où les femmes peuvent être utilisées par les hommes pour leur bonne volonté.

Je profite donc de ce soutien pour avancer dans ma série de tampons « femmes du monde » commencée déjà il y a 1 an !! (le 26 février 2016), CLIC PAR ICI, et ensuite PAR LA.

J’avais terminé l’article en disant « la prochaine fois nous itrons en Amérique du Sud » bon il n’est pas trop tard pour graver le dessin commencé depuis quelques mois. Je vous présente donc une gravure de femme mexicaine, avec une tenue typique des broderies folkloriques colorées de ce pays.

L’effet de groupe commence à être chouette ! je vais essayer de ne plus attendre 6 mois avant de continuer, puisque je suis dans les séries (avec l’abécédaire botanique). Très bonne semaine à vous.

Le tampon est posé sur un joli carnet « Rifle Paper Co » coloré et fleuri, avec les dessins de la créatrice Anna Bond que j’aime beaucoup.

J’ai gravé dans une plaque de gomme japonaise Hinodewashi H (dure) qui permet de faire les détails de façon très précise.

femmes du monde mexique la fabutineuse titre

 

.femmes du monde mexique la fabutineuse 2

Les tampons des « femmes du monde » réalisés jusqu’ici.

.femmes du monde mexique la fabutineuse 4

 

.J.femmes du monde mexique la fabutineuse 5

 

ça donne envie d’être colorié non ?

.femmes du monde mexique la fabutineuse 3

 

.J.femmes du monde mexique la fabutineuse 7

Les 4 grands tampons (il font environ 10 cm de haut).

.J.femmes du monde mexique la fabutineuse 6

Des motifs géométriques scandinaves en tampons gravés à la main

Depuis que je travaille un peu plus sous photoshop, j’essaye de faire des motifs à partir des tampons que je grave. Je dessine des motifs, je les scanne et ensuite je les arrange et je les colorise sur l’ordinateur. L’avantage est que le motif final conserve le graphisme des tampons mais qu’en impression ensuite c’est propre. J’envisage de développer ainsi des petits carnets pour la boutique. C’est assez long car entre l’idée de départ, les motifs scannés et le résultat final, ce n’est pas toujours comme je l’imaginais. C’est une composition assez graphique que j’ai testé, cela me donne envie de tester de nombreuses façons, des motifs pour des utilisations en papeterie. L’idée vous plaît ?

Voici les étapes jusqu’aux essais de motifs :

gravure-tampons-3_72

Je n’ai pas tout gravé les dessins, un ensemble de 8 motifs m’a paru suffisant. J’ai gravé dans la gomme blanche Hinodewashi.

gravure-tampons-1_72

Encré sur le papier

gravure-tampons-2_72

 

Ensuite les différentes versions colorées je ne vous en propose que deux, même si j’ai testé de nombreuses versions.

Première version colorée

motifs-scandinaves-v1

Version aux tons froids
motifs-scandinaves-v3

Très belle journée à vous.

Une carte en tampons Matriochka

L’inspiration vient parfois de façon inattendue. Quand j’ai trouvé sur un vide-grenier une grande Matriochka vintage qui sert de bac à glaçons (qui devait être vendue avec une bouteille de vodka, dont la marque est inscrite au dos), j’ai tout de suite pensé à faire un tampon en plusieurs parties, comme je l’ai fait pour la carte au muguet.

J’ai dessiné,une matriochka, gravé les contours, puis gravé des tampons pour imprimer en couleur à l’intérieur de la forme de la poupée. L’impression s’avère un peu délicate, mais le résultat est assez étonnant, puisqu’on ne pense pas forcément à une impression au tampon en voyant la carte. Vous ne trouvez pas ?

matriochka pommes

 

tampons la fabutineuse matriochka

carte tampons la fabutineuse matriochka

matriochka 1

Je retravaillerai un peu les couleurs, et envisage de mettre des cartes dans la section papeterie de la future boutique qui ouvrira dans quelques semaines.

carte tampons la fabutineuse matriochka2

 

bande_pour-2Barticle_blog-10

DIY Des dragons qui dansent

www.abracadacraft.com

Dans un peu plus de deux semaines, le 19 février, c’est le nouvel an chinois, ou la fête du printemps. A cette occasion, la tradition veut que soit dansée la danse du dragon (ou danse du lion), qui représente la bravoure, la force et le courage.

J’avais envie de vous proposer, un DIY pour réaliser un lion-dragon à faire danser ce jour, pour célébrer cette fête chinoise, vous pouvez très bien réaliser ce bricolage avec des enfants, c’est relativement simple. Pour avoir vu mon fils bouger le dragon dans tous les sens ensuite, ça fait son petit effet 🙂

J’ai réalisé deux tampons pour les têtes des dragons. Ces motifs sont disponibles tout en bas de l’article, vous pourrez enregistrer l’image et ensuite l’imprimer pour réaliser chez vous ces petits dragons à faire danser.

D’abord vous pouvez réaliser la crinière du lion-dragon, symbolisée par les franges en papier de soie ou papier crépon, ou encore en laine, j’ai utilisé plusieurs matières. Le crépon est facile à découper, car il se présente déjà plié, mais plus lourd que le papier de soie. La laine, tombe un peu trop, mais si vous n’avez que cela, ça marche quand même.

1 – pliez en accordéon d’environ 4 cm, une grande feuille rectangulaire de papier d’environ 50 cm de haut, de sorte d’avoir une belle épaisseur à découper une fois le pliage effectué.
Coupez cette longueur en deux, pour avoir 2 morceaux.
2 – Agrafer en haut, toute la longueur, et une agrafe sur le côté pour que cela ne bouge plus ensuite.
3 – Découpez la longueur tous les 6-7 mm.
4 – Pour la laine, attachez une 40 aine de brins de laine de 50 cm de longueur, par le centre avec un morceau de laine. Serrez bien, vous aurez ainsi votre crinière.

Ensuite, la barbe du dragon. Enroulez une bonne quantité de laine autour de votre main, puis serrez avec un noeud au milieu, avant de découper les boucles sur les bords. Égalisez la longueur, vous avez votre barbe.
J’ai utilisé une laine un peu dorée, et une autre rose. Peu importe la couleur, l’idée est d’avoir un résultat coloré et festif.

Ensuite le collage de la crinière. Avec de la colle forte, et au pistolet à colle. Les détails sous la photo.

La difficulté est de faire tenir le pic en bois, avec le poids de la crinière, qu’elle ne bouge pas.
Avec la colle en tube, il faut mettre des bonnes quantités de colle, tenir les éléments à coller, et attendre que cela sèche bien. Vous pouvez mettre un morceau de scotch, sur l’extrémité du bord de la crinière, puis passer le pic dans le scotch (cela maintient le pic), et remettre un morceau de scotch dessus.

Le pistolet à colle permet une fixation plus solide, la colle durcit et fixe bien les différents éléments. Vous pouvez passer le pic en bois, dans la barbe de laine ça le stabilise un peu plus. Et ne pas hésiter à mettre de la colle sous la barbe pour fixer des brins de laine, dans la colle.

Le pic doit pouvoir être agité. C’est la fête !!

Le tampon imprimé

Et les motifs téléchargeables, en enregistrant l’image, et en l’imprimant sur une feuille A4 cartonnée tout simplement !
Amusez vous bien et n’hésitez pas à m’envoyer vos photos, je les partagerai sur ma page facebook.

un kakemono façon japonaise

Une idée en amenant une autre, j’ai gravé quelques tampons pour le plaisir les soirs. Je n’ai pas la disponibilité de remplir la boutique, mais je me suis donnée comme petit challenge de faire au moins une petite création amusante et facile avec des tampons.

La neige qui est tombée ces derniers jours (et une pie aperçue sur le blanc des quelques centimètres de neige), m’a inspirée.
J’ai gravé plusieurs essais de grues du japon, avant de trouver un trait plus simple et élégant, pour représenter ces oiseaux superbes. Elles sont malheureusement classées comme espèce menacée et ne se trouvent je crois, que dans ces zones géographiques. (Sud est de la Russie, Japon et Corée).
www.abracadacraft.com

 

Quelques tampons, un petite touche de rouge (au feutre) sur la tête, de l’encre de chine, et j’avais un dessin sobre façon estampe.
J’ai utilisé des branches de pavots séchés de l’été dernier en guise de bois, pour réaliser le kakémono. Je garde plein de choses qui me paraissent d’un intérêt particulier. Des fois je me dis que c’est pathologique, des fois, comme là, je me dis que ça sert à quelque chose 🙂
Un trait de colle au pistolet à colle, une ficelle passée dans le creux de la branche. Et hop un joli dessin accroché au mur.
Alors, rendez vous bientôt pour d’autres jolies choses… ça fait du bien de bricoler pour le blog 🙂
A très vite !

Un troupeau de chevaux ethniques gravés à la main… Impressions folkloriques #2

Le 2ème volet (ENFIN !!!) des impressions folkloriques. Je voulais reprendre l’idée, avec quelque chose d’intéressant. J’ai eu l’idée de décliner des chevaux, d’inspirations ethniques diverses. Mes sources d’inspirations ont été principalement des bas reliefs, ou chevaux en bois gravés à la main de l’art populaire de diverses ethnies. J’ai fait des dessins à ma façon, pour une série de plusieurs chevaux en tampons gravés à la main.

J’avais besoin d’un protège cahier, j’ai utilisé les tampons en impression tissu, sur le devant d’un protège cahier en tissu, réalisé à partir de morceaux de tissus récupérés sur des serviettes de table vintage, un bas de jupe trop joli. J’avais envie de faire plein de choses avec ces petits chevaux. Des sets de table (maintenant que j’ai mon lamifix ;)), des cartes, des étiquettes…

Tisus divers de récupération.

Montage des différentes parties. Je ne peux pas vous donner de lien de tuto, j’ai fait un peu au pif…

A l’intérieur, tissu petit pan.

De quoi accueillir mes cahier et notes diverses, toujours en vrac dans mon sac !

Le devant !

Sur du papier c’est aussi bien sympa, une petite compo qui va sûrement finir dans un cadre.

Les tampons des chevaux sont au box, euh enfin en boutique

(En déplacement professionnel cette fin de semain, je ne pourrai répondre aux commentaires avant samedi matin).

Très belle journée et fin de semaine à vous !!

Trouver l’inspiration

Où trouvez vous l’inspiration ? Je pensais à cela avec l’article sur la peinture sur porcelaine cette semaine. En effet une forme de broderie a été à l’origine d’un motif sur plat. Je trouve l’inspiration autour de moi. Une forme aperçue par ici, un motif géométrique sur un tissu. je rentre toujours de la médiathèque avec plein de livres qui tracent l’art dans les différentes cultures. Et je n’ai pas à aller loin, la documentation du Flibustier est très fournie en motifs d’art folklorique divers (et en bien d’autres thèmes).

C’est sur un joli pot chiné en bois gravé de motifs russes que j’ai chipé une image pour en faire une carte à envoyer. J’adore la simplicité des motifs de folkart, le bois gravé de façon un peu rustique mais néanmoins magnifique. Les petits personnages sont des bougeoirs d’origine également slave. (Roumanie ou Bulgarie).

Et vous ? où trouvez vous votre inspiration ? Comment la cultivez-vous ? 

De nouveaux tampons gravés à la main

J’ai eu des envie de nouveautés, dont l’une m’a été soufflée par Françoise, que je remercie !! Car le petit chat porte-bonheur, ou encore maneki-neko semble beaucoup plaire. Il y en a donc en boutique, et puis sur demande (par l’onglet contact) s’ils partent trop vite^^

En décembre j’avais aussi fait des lampions en tampon, pour un usage personnel ! Après qu’on me demande plusieurs fois s’il était disponible en boutique, j’en ai gravé une petite série, à utiliser en série avec des couleurs différentes pour un air de fête !

Voilà, sinon j’ai envie de fleurs, j’ai fait des petits croquis préparatoires, mais le week-end passe bien trop vite je n’ai pas eu le temps de les décliner en tampons gravés. Ce sera pour une prochaine fois, en attendant j’ai refait une petite série de coquelicots !

Les tampons seront en boutique dans la journée !
 Cette semaine mon « petit » bourdon fête ses huit ans 🙂 Et le grand fête le sien (avec juste 3 mois de retard, mais impossible auparavant de trouver une date pour réunir ses anciens et nouveaux copains). une semaine qui va être bien festive !!
Bon début de semaine !!