Tag Archives: motif marin

Linogravures en deux couleurs : la mer

Dans mes carnets, il y a des croquis et des idées qui naissent régulièrement. J’ai des feuilles volantes que je perds régulièrement où je griffonne des idées de gravures, de tampons. Parfois je les retrouve et je me dis « allez c’est la réalisation du mois ». C’est ainsi que j’ai enfin pris le temps de réaliser une série de 3 petites affiches (ou cartes selon l’usage) en linogravure qui attendaient depuis cet été lorsque nous étions en Bretagne et que l’étal des poissonniers regorgeaient de poissons et crustacés colorés. Presque un an plus tard, il était temps !

L’idée est de ne faire que deux impressions superposées de deux couleurs contrastées.

En prévision, il y a des thèmes différents prévus. Je voulais des petites cartes qui s’encadreraient et pourraient aller seules ou à plusieurs (deux ou trois) dans une cuisine ou un séjour coloré. J’ai commencé par la série autour de la mer. dans des tons de rose orange et bleus verts foncé et mint.

C’est ainsi que sont nées les « linogravures en deux couleurs » avec les crevettes sardines et homards (sur fond de deux couleurs différentes). A venir, les fruits, les légumes. Dans mes carnets j’ai aussi un nouveau projet de gravures en réduction, comme les « bouquets en pot d’épices » mais avec un autre clin d’oeil vintage… Maintenant il faut continuer à trouver du temps pour m’y mettre. De quoi changer mes priorités 😉

linogravures deux couleurs la fabutineuse

 

Je commence par dessiner mon motif et je le reproduis sur deux plaques de lino de même taille.linogravures deux couleurs la fabutineuse 2

 

Je grave le motif en enlevant le fond sur une plaque, et l’inverse sur l’autre.linogravures deux couleurs la fabutineuse 3

J’imprime la couleur de fond

linogravures deux couleurs la fabutineuse 9

 

linogravures deux couleurs la fabutineuse 4

 

linogravures deux couleurs la fabutineuse 5

 

linogravures deux couleurs la fabutineuse 10

 

L’impression de mes linogravure se fait toujours à la cuillère. Avec le dos d’une cuillère je passe sur l’ensemble de la gravure pour que l’encre épouse le papier dans ses moindres détails.linogravures deux couleurs la fabutineuse 8

 

Puis la plaque avec le détail du motif passe à l’impression. J’ai réutilisé le motif de sardines que j’avais fait en tampon il y a quelques années.linogravures deux couleurs la fabutineuse 6

 

linogravures deux couleurs la fabutineuse 7

 

linogravures deux couleurs la fabutineuse sardines

 

linogravures deux couleurs la fabutineuse 12

 

linogravures deux couleurs la fabutineuse 13

 

Le homard a été fait sur fond rose et sur fond mint. Toutes les linogravures sont disponibles dans la boutique, à l’unité ou en série de trois avec un prix pour la série.

linogravures la fabutineuse boutique

Des poissons pour le 1er Avril

Attention à votre dos aujourd’hui… C’est la journée des blagues et des farces. Mais aussi des poissons. Pleins de poissons à tamponner partout… En banc ou en solo, et même sur de l’argile.
Cette sélection de poissons comprend les tampons que j’ai en stock. depuis le tout premier gravé il y a presque trois ans, jusqu’à aujourd’hui… Je dis bien en stock, parce que j’en ai gravé des dizaines et des dizaines d’autres qui ont été envoyés, sardines, koi, golden fish, bettas, koinoboris, poissons voile japonais ou petit poisson tout simple.

www.abracadacraft.com

Au départ je pensais faire des porte-couteaux avec les poissons. Mais la matière utilisés (du plastiroc) n’a de nom de plastique que le nom. Je suppose que cette pâte durcissante à l’air est à base de fibres de cellulose, puisqu’elle casse quand même en forçant dessus. Il aurait fallu la vernir, et hum le contact alimentaire ensuite c’est pas top. Du coup j’ai plein de petits poissons 🙂

J’en profite pour vous faire une sélection des poissons que j’ai épinglé sur mon tableau « Fish » de Pinterest.
Bon, je sais que normalement je devrais mettre chaque lien de chaque image, que Pinterest n’est pas une source, mais je voulais vous préparer cet article pour aujourd’hui, il a été préparé hier soir (hum), j’ai eu un peu la flemme… J’essayerai de rééditer et vous donner quelques éléments, sinon, les images sont épinglées par ICI.

Il y a de l’art populaire ancien, des technique diverses, (peinture à base de poissons vivants), du bois gravé, de l’illustration ancienne, autant de jolies choses sur cet animal qui a été source d’inspiration depuis bien des siècles et plus encore. Dans l’image ci-dessous, un petit clin d’oeil aux cordels cheminots du Flibustier… le 5ème vient juste de sortir…

Ah oui, je fais la collection de poissons en plastiques rouge. Oui juste ça, évidemment je n’ai que 3-4 poissons dans ma collection, donc je lance un appel, si vous voyez passer au détours des brocantes des poissons en plastique rouge… Je vous les montrerai une prochaine fois 🙂 Parce que non ce n’est pas une farce 🙂

Très bonne journée de 1er avril !! 

Sur la route des épices

Toujours inspirée par les ambiances différentes du parc terra Botanica visité en septembre, j’avais envie d’un tampon de grand vaisseau époque XVIII, comme ceux qui ont fait la route des épices pour nous ramener celles qui font aujourd’hui notre bonheur.

Comme le Flibustier a cette capacité à dessiner ces voiliers quasi les yeux fermés (dû aux nombreuses illustrations qu’il a faites sur ce thème), je lui ai demandé de m’en dessiner un à graver. C’est donc une création à deux mains et beaucoup d’amour :), qui a vu le jour dans la gomme.

 

Coquillages et crustacés

Cela faisait un petit moment que je pensais graver des coquillages, à la façon « anciennes planches » un peu comme les insectes ou les papillons.
Je vous montre en même temps (après les outils) un pas à pas pour ces gravures.

Ces coquillages sont dans la boutique.

D’abord je dessine les images de ce que je souhaite comme tampon, sur du papier à carreaux, cela me permet de mettre directement à l’échelle des dimensions que je souhaite.

Puis je les reporte sur du calque, en gardant précisément les zones de noir et les claires. Les dessin doit être minutieusement reproduit.

Voilà ma plaque de gomme. Il y a une fine couche de talc ? enfin quelque chose s’en approchant sur le dessus, j’essuie avec un chiffon pour tout enlever, afin que le calque colle un peu sur la gomme.

Le dessin est appliqué sur la gomme, je passe mon plioir dessus en frottant bien.

Et hop, voilà le dessin 🙂

Je fais de même avec tous les dessins, voilà mes tampons prêts à être gravés.

En avant toute !!

J’essaye le tampon, et je fignole en enlevant ce qui ne va pas, première application (1) et après finitions (2) Un petit jeu des 7 différences ?… 🙂

Voilà, tous les coquillages sont prêts après quelques bonnes heures de gravure

Avec de l’encre on voit bien mieux 🙂

Une jolie planche à l’ancienne, exactement ce que je souhaitais avoir comme résultat.

Pour en savoir plus sur la gravure de tampons et toutes les astuces techniques c’est dans mon livre « tampons gravés, motifs en voyage » le lien est dans la barre latérale du blog.

Fonds sous-marins imprimés avec des jolis tampons

Chez Laetitia, j’ai gagné un petit concours ludique. Elle a reproduit une « image » en différents tampons, et il fallait deviner d’où elle était issue. J’ai deviné le motif d’un tissu « frida kahlo » et j’ai gagné un petit tampon qu’elle grave chaque jour ou presque. J’aime beaucoup la façon ludique qu’elle a de graver et mettre en scène ses tampons.
Allez faire un tour sur son blog, un régal des yeux 🙂
J’ai choisi un petit hippocampe, et je l’ai accompagné en gravant une petite série sous-marine, anémones, coraux, poissons … Le fond de la feuille est légèrement aquarellé.

 

Étal(age) de poissons

Non non , nous n’en avons pas fini avec le poisson !! D’ailleurs voici une petite série thématique sur celui-ci.
Carpe, maquereau, truite fario, sardine… Quelques jolis poissons à décliner.

En fait, je voudrais vous montrer quelques idées de déclinaisons des petits tampons. J’entends parfois « je ne saurais pas quoi en faire ». Alors moi j’ai pleins d’idées, et d’ailleurs j’en ai mis en pratique quelques unes avec les poissons, et je vais vous présenter régulièrement des idées d’utilisation, de créations diverses, en papier en tissu, et même sur d’autres supports, puisqu’il existe une encre spéciale céramique ou verre même.
Soyons fous, tamponnons tamponnons …

Alors première déclinaison, de la déco de table !! Une jolie déco sur le thème de la mer, ça peut être réalisable en toutes saisons !!

Une étiquette porte-nom, toute simple à réaliser, deux coups de ciseaux et hop cela tient dans le verre.

Une petite serviette en papier assortie, les petits bateaux sont en argile peinte, cela peut faire de jolis porte-couteaux.

Et le menu qui se cache sous les poissons :

 

Deuxième déclinaison : agrémenter une image pour un encadrement, j’ai utilisé une jolie lithographie de Henri Rivière, le tout encadré dans un cadre en plastique un peu kitch, que j’ai chiné.

3ème déclinaison, sur du tissu : Ou comment donner une touche originale sur une petite serviette chinée en brocante, avec de l’encre spéciale tissus !!

 

Et voilà quelques idées de déclinaisons…
Vous en voulez d’autres ?? J’ai encore pleins de petites idées en tête…

 

Des petits phares

J’aime tout ce qui a trait à la mer, je pense que nous sommes nombreux à aimer cela, les navires, les cargos, les paquebots, les ports, les phares. Tout que qui prête à l’imaginaire, au voyage à l’ailleurs… C’est pour cela que j’ai eu envie de faire des tampons sur ce thème : Voici de jolis phares pour décorer une enveloppe faite maison, une autre à venir pour envoyer pour de vrai :).
Et puis j’ai aussi envie de faire des bateaux, des beaux, des gros, des petits… et des poissons. Comment ça encore des poissons ? ah non ça c’est mon titre du message d’il y a quelques jours !! Ben oui encore, mais je ne m’en lasse pas que voulez vous 🙂

 

 

Mon amoureux alias le Flibustier (que je nomme ainsi car le mot flibustier vient du néerlandais « libre butineur » et pour une fabutineuse je trouve cela à point nommé et puis les pirates les corsaires il adore ça lui va comme un gant cette appellation), est illustrateur de son métier pour ceux qui ne le savaient pas (encore), évidemment je suis la 1ère fan de son travail. Il a réalisé il y a quelques temps, des cartes postales à partir de ses dessins de phares et de l’île de Noirmoutier, chère à son coeur, et sur le thème de la mer, thème qui fait partie de lui aussi.

Je prévois de les mettre dans la boutique, car il en reste des petits stocks. Dessins à l’encre et au typex, plutôt original, cela donne un effet gravure que j’aime beaucoup et qui s’harmonise bien avec mes tampons. J’ai son accord évidemment, elles seront sous son nom.