Tag Archives: motif vintage

Des sachets de graines à l’ancienne

Dans mon livre « Tampons gravés – motifs en voyage » je propose de réaliser un projet de tampon pour réaliser vos propres sachets de graine. On m’a demandé si je vendais les sachets réalisés avec ce tampon. Dans la mesure où le tampon fait partie des projets du livre je ne souhaitais pas l’utiliser.

J’ai donc fait un nouveau tampon et réalisé des sachets pour conserver les graines. Le tampon est inspiré des sachets anciens fin XIXème. Ces sachets sont en vente par 5 sur la boutique. J’ai utilisé des couleurs d’encres différentes : noir, bleu gris, bleu turquoise foncé, bois de rose et rouge. Tout est imprimé à la main, je vais avoir des super biscotos : Pour une belle impression sur sachet de kraft il faut bien appuyer la gomme !!

Les stocks seront régulièrement refaits et ce nouveau produit sera présent sur le marché de créateurs de décembre. Un petit cadeau utile sous le sapin pour les amateurs et amatrices de jardinage.

sachets de graine la fabutineuse 3 (2)

 

sachets de graine la fabutineuse 1

 

sachets de graine la fabutineuse 2

 

sachets de graine la fabutineuse 5

 

sachets de graine la fabutineuse 3

 

sachets de graine la fabutineuse 4

 

sachets de graine la fabutineuse 7

 

sachets de graine la fabutineuse 2 (2)

selection abracadacraft

La liste de mes envies

Cette liste est d’actualité, je ne vous parlerai pas du film que je n’ai pas vu, mais j’aime faire des listes d’envies. Je vous l’avais déjà dit je crois. J’ai un compte pinterest secret, dans lequel j’épingle tout ce qui me fait envie. Et puis je laisse maturer. Les envies souvent passent, parfois elles durent. Et puis parfois il arrive même que je fonctionne au coup de tête, mais parce que l’idée trottine dans ma tête aussi depuis longtemps.

Là j’ai réalisé un carnet d’envies couture, avec un tampon réalisé d’après une superbe machine à coure ancienne qu’il y a chez mes parents. Une belle machine Singer à pédale, avec des motifs art déco superbes.
Dans ce carnet, toutes les idées couture, pour la maison, boutique ou pour moi 🙂

Le tampon est en boutique
Je vous souhaite une belle semaine !

Prêts à danser toute la nuit ?

Ha ha !! Mais que se passe-t-il sur le blog ? Je ne fais plus rien ? je danse toutes la nuit ? Que nenni… (là c’était pour la rime hum). Les nuits étaient courtes ce week-end, les journées rallongées dans l’atelier pour avancer les projets…
Et puis surtout surtout… terminer THE FAMOUS, THE EXTRAORDINARY, THE LEGENDARY (ouais bon on a compris)… Casse-noisette !!!!! que je vous avais montré il y a quelques-jours.

www.abracadacraft.com

Tadaaaam !! 

Mais, pourquoi il n’a qu’un bras et qu’une jambe ?? C’est parce que ce pauvre petit, doit être imprimé sur du carton, c’est un pantin à monter soi-même…. Et ouais !! 🙂  faut bosser un peu !! hé hé.
Ce n’est qu’à ce moment là qu’il retrouve enfin figure humaine  de marionnette. En quelques coups de ciseaux et seulement cinq attaches parisiennes (fournies), il se balance au bout d’une ficelle.

Il est imprimé sur du papier cartonné cartamia 325g (l’arbre aux papiers), pour être assez solide.

Là je n’ai pas encore fait les trous…

Les trous pour les attaches sont déjà faits, et l’œillet pour attacher la ficelle, installé (et la ficelle fournie aussi). C’est donc un jeu d’enfant !! J’étais toute enthousiaste quand j’ai monté mon premier pantin, à le faire bouger dans tous les sens.

Le Flibustier m’a bien bien aidé, car il m’a permis de concrétiser une belle étiquette pour finir la présentation. Quand je lui ai dit que je voulais mettre dessus « prêt à danser la nuit de noël »… Je voyais bien que ça le faisait réfléchir. Car oui, le casse-noisette doit normalement, s’il est bien installé comme il faut, se réveiller la nuit de noël et danser comme le veut l’histoire racontée dans le ballet de Tchaïkovski.

J’attends des nouvelles enveloppes transparentes qui doivent arriver très vite cette semaine, et j’en mettrai dans la boutique pour vous en faire profiter !!

Je vous rappelle que je prépare pour décembre, une expo-vente de mes créations, à la boutique éphémère du Bastringue Général, à Angers, les 20, 21 et 22 décembre. Voilà pourquoi ça remue pas mal dans la ruche en ce moment… Je vous montrerai les nouvelles étiquettes et présentations de mes produits. La présentation ça compte pas mal, du coup j’en ai profité pour réfléchir à tout ça de façon un peu plus construite…

A très vite et bonne semaine !!

les appareils photo vintage tamponnés sur des carnets

Depuis que l’atelier a son annexe « papiers » enfin en place, j’ai recommencé à faire des petits carnets.

J’en ai mis quelques uns dans la boutique, j’attends une belle commande de papiers pour en faire en plus grand nombre, je vous en reparlerai bientôt 🙂

 

Certains carnets sont faits avec des anciennes copies d’écolier petits carreaux en excellent état. l’an passé j’ai trouvé un lot de copies anciennes vierges encore sous leur papier de protection.

 

 

Petite série vintage

Après les appareils photos, je voulais tenter à nouveau une série d’objets vintage. J’ai donc voulu faire des radios vintage. Après avoir testé ces séries, je me demande si pour les radios, elles ne gagneraient pas en étant mixées avec des appareils photo. L’effet graphique n’est pas le même, peut-être une question d’habitude ? Ou alors tester avec des encres de couleurs vive ou alors refaire encore d’autres modèles 🙂

 

Un tampon pour « ma petite cousette »

Cette semaine je suis tombée en admiration devant la petite MAC « ma cousette » (machine à coudre pour les non initiés) vue chez Hélène de « pour mes jolis mômes ». La couleur turquoise le style vintage, l’aspect, bref tout ce que j’aime.
J’ai cherché sur Internet, je la voulais soudain, là chez moi tout de suite !! J’en ai trouvé à des prix corrects, et puis je n’ai rien acheté.

En ce moment j’essaye de tourner 7 fois ma pensées dans ma tête avant de craquer, m’imposant une question essentielle « j’en ai envie, certes mais en ais-je besoin », puis « qu’en ferais-je ? ». J’essaye de faire le tri par le vide, de me séparer de tout ce que je n’aime plus, de ne plus accumuler des tonnes de choses achetées en brocante sur un coup de tête parce que ceci, cela (toujours 1000 bonnes raisons, et au pire ce n’est pas cher, on verra ensuite). Et là j’en ai marre, ma maison est petite et je ne sais plus où mettre ces objets. Un déménagement est prévu dans un an, j’aimerais pour cela n’avoir que l’essentiel de ce que j’aime.

Je me suis posée la question, et puis la réponse :  Rien, je n’en ferais rien, car je n’ai pas de petites abeilles, je n’ai que des bourdons qui ne semblent pas avoir de vocation de (grands) couturiers. Donc impossible de faire comme si c’était pour eux, pour finalement le garder pour moi (hin hin j’en vois qui se reconnaissent dans la salle…).
Elle aurait fini en déco et finalement c’est un peu gros pour de la déco non ?

Du coup à défaut d’avoir ce bel objet, il m’a inspiré pour un nouveau tampon (que je vais mettre dans la boutique). Une petite MAC inspirée « ma cousette » et j’en ai fait une petite carte que j’ai encadrée.

J’ai emprunté la photo de droite chez Hélène

 

 

 

 

 

Une housse d’ordinateur pour un concours

C’est la première fois que je participe à un concours. Mais quand j’ai vu que Marie Claire idées, faisait un concours pour gagner un PC portable, en réalisant une housse d’ordinateur, j’ai tout de suite eu une idée (complètement folle), graver un clavier d’ordinateur en tampons.
Bon voilà, l’idée était là, mais ça ne suffisait pas.
Je me suis attelée à cette réalisation, qui m’a pris pas mal de temps de réflexion, de gravure, d’essais de composition des objets.Je dirais une bonne vingtaine d’heures en tout (ouais quand même).

Je voulais que la composition d’objets reflète l’univers de l’ordinateur. Aujourd’hui on téléphone via webcam, on écrit, on lit via les e-books, on regarde, on prend des notes, on prend des photos, on envoie du courrier bref on peut tout faire avec un objet somme toute pas très grand.
Et j’avais l’idée de tamponner ces objets en représentation vintage. J’ai donc utilisé la machine à écrire, les appareils photos vintages, le téléphone, et d’autres objets : stylo, carnet de notes, livre, camera super8. J’ai utilisé aussi des lettres d’un alphabet que j’ai aussi gravé.
Et puis sans oublier pour les accros, une bonne tasse de café pour nous accompagner quand on entre dans cet univers. Des lettres des objets du café. un clavier où nos doigts volent et vont de lieux en lieux.

Le motif a pour cela, une forme qui semble s’envoler, sortir d’un point de l’ordinateur d’une étoile, d’une touche de clavier avec le @ d’Internet et se déploie quand on ouvre le rabat (non je n’ai rien bu ni fumé, ça m’arrive parfois d’avoir des idées aheum).

Je n’avais pas le droit à l’erreur, car un motif mal tamponné, qui bavait, c’était tout recommencer à zéro … gasp. Ça m’a obligé à réfléchir, me poser (moi qui suis plutôt impulsive dans le faire) avant de tamponner. Quelles couleurs, comment, doucement, un vrai exercice en forme de défi.

Toutes les encres sont des encres spéciales pour tissus. Les matières : Des tissus vintage chinés. Il y a du lin (ou chanvre) très très épais, (probablement utilisé pour recouvrir des fauteuils car il tient très bien), du lin rouge épais pour la doublure. J’ai beaucoup hésité à utiliser un tissu à motif vintages, mais avec les motifs extérieurs l’uni s’imposait. Et le clavier a été imprimé sur un lin aux reflets dorés, il a été d’abord cousu à part, puis brodé-cousu à point visibles avec un fil de soie ancien.
Il y a en plus entre les deux tissus, une doublure de coton molletonné très épais (qui provient d’anciennes alèses de lit bébé) pour protéger l’ordinateur. Donc cela faisait beaucoup d’épaisseur, je ne pouvais la coudre avec la machine. Pour fermer la housse j’ai donc utilisé un fil épais de coton vintage rouge, avec les mêmes points que ceux du clavier.

Bon je ne pense pas qu’en envoyant mes photos cette réflexion se voie, mais moi je le sais, et c’est le plus important 🙂

Voilà ma housse d’ordinateur…

L’ordinateur selon le patron donné fait 35 x 25 cm et 3cm d’épaisseur, mon livre fait 32.5 x 25 cm et 2,5cm d’épaisseur. Je n’ai pas encore (on peut rêver) de PC portable.

Une photo prise avec le soleil qui se reflète dans le lin aux reflets dorés

Une partie de mes tampons utilisés

Mes essais de positionnement de motifs, cette photo mise sur ma page facebook 🙂

Et voici la photo envoyée, car hélas nous ne pouvons envoyer qu’une seule photo, d’où l’organisation en mosaïque. Le concours est jusqu’au 15 Février pour celles qui souhaitent participer.
Elle sera en ligne je pense début de semaine prochaine, via cette adresse. Il y aura possibilité de voter même si ce sera l’équipe de marie claire idées qui décidera.

Un article…

Anciens appareils photos en série

je suis fan des anciens appareils photos, j’en ai fait en tampons, mais ce qui est particulièrement sympa, c’est surtout de les voir en série. Comme il n’est pas toujours facile d’en avoir plein d’un coup pour ceux qui aiment aussi, j’en ai donc fait une petite dizaine et je les ai mis sur des cartons en format A5 pour les encadrer. Je vends quelques originaux dans la boutique. Mais je prévois d’en faire plus, sur des feuilles cartonnées de différents couleurs pour les amateurs.

Un petit effet Lomo dû au changement d’encre 🙂

Dessous de tasses

Voici des petits dessous de tasse (ou mug rug en anglais, j’aime bien la consonance du mot).

Tasses à café, pour les amateurs de bodum …

 

Pour les amateurs d’expresso :

Et il y en a aussi pour les amateurs de thé !! Vous reconnaissez le tampon de « madame la marquise » ? Et oui, je me le suis gardé pour moi 🙂 Il n’est plus dans la boutique, j’avais trop envie de l’utiliser :).

Et puis, pour bien vous gaver de poissons hé hé, voici de jolis sous-verres, il n’y en a que 1 lot de 6 dans la boutique, je peux en faire d’autres, mais je n’ai pas encore eu le temps. La semaine dernière et une partie du week end, j’étais couchée avec un vilain rhube.

 

Des petits chevaux Dala …

Et d’autres à venir …