Tag Archives: partenariat

Partenariat avec la Galerie de la Marraine « Jardins parisiens »

Aujourd’hui je vous parle d’un partenariat enthousiasmant que j’ai avec La Galerie de la Marraine.

La galerie de la Marraine c’est quoi ? C’est un lieu (en ligne) qui propose des expositions temporaires d’objets inspirés par les thématiques des musées parisiens, depuis les peintres d’hier jusqu’aux jardins parisiens… J’ai été contactée dans le cadre d’une exposition temporaire sur le thème « Jardins parisiens » où l’on m’a invité à exposer quelques de mes créations.

 

Mon univers de tampons végétaux et inspirations botanique était en totale cohérence avec le thème. L’idée même d’écho à l’exposition « Jardins » actuellement en cours au Grand palais à Paris, me parle complètement. C’est une belle idée et je suis ravie et honorée de faire partie de cette exposition temporaire.

Des nombreux artistes exposent et vendent dans cette exposition « en ligne » les créations présentées sont raffinées et originales, je vous invite à aller faire un tour, c’est vraiment superbe.

Pour cette occasion, j’ai également entièrement imaginé et crée un tampon pour la galerie. Le thème « jardins parisiens » était vraiment propice à laisser courir mon imagination. ces deux mots sont pour moi synonymes de promenades, de parcs mais également de mystère. Qui ne s’est jamais laissé perdre dans des petits quartiers parisiens, et découvert au hasard d’une ruelle ou impasse des morceaux de jardins cachés aux promesses de repos et beautés végétales. Ou en étant dans les étages d’un immeuble, regarder en bas pour découvrir des jardins cachés dans quelques mètres carrés de prolifération végétale. Je suis souvent même étonnée de la capacité à quelques plantes en pot, ou en bac, à survivre dans des conditions que je trouve parfois extrêmement difficiles, comme s’il y avait une résistance souterraine végétale à envahir le béton, les murs, les trottoirs et nous rappeler que la nature n’est pas si loin. En ce moment je regarde les petites fleurs des villes avec admiration.

La végétal en ville en plus, a un vrai enjeu environnemental (je digresse un peu sur un thème sur lequel je travaille dans mon métier de bureau), en effet la présence de végétaux parc, jardins en ville a un effet régulateur et permet de limiter les hautes températures estivales en ville (îlots de chaleur accrus par l’urbanisation), et ainsi de réduire les risques de pollution. Le jardin en ville a donc non seulement un intérêt esthétique, mais bien plus que cela. L’Agriculture urbaine est même un terme à l’ordre du jour, les jardins au dessus de la gare Montparnasse, au dessus de nombreux bâtiments. Savez-vous même qu’il existe le « Miel de Paris » ? C’est qu’il y a suffisamment de plantes mellifères dans Paris !  Il paraît (études scientifiques à l’appui) même que les légumes plantés sur certains toits sont consommables.

Les jardins parisiens parlent tout à la fois de parcs et de jardins publics, de squares ou de pied des arbres de boulevards, comme de jardins privés, de terrasses, de balcons, de jardins intérieurs ou de potagers de cuisine. La particularité parisienne des jardins tient dans une certaine élégance, avec ce petit « je ne sais quoi » qui fait la différence.

En imaginant le motif du tampon pour cet événement j’ai donc voulu que les éléments de promenade, de végétal et le petit côté mystérieux y apparaissent. La petite allée végétale nous emmène vers quelque part (où ? jardin individuel, ou parc public) où le végétal reprend ses droits sur la ville. La petite barrière (de parc ou petit porte individuelle) à pousser simplement pour se retrouver ailleurs dans un monde serein et calme. Je souhaitais faire ressortir ces éléments dans le tampon crée pour la galerie de la Marraine.

Les créations proposées sur le site sont essentiellement des objets uniques, des petites séries, des exclusivités réalisés en France par des artistes et ateliers talentueux. Quelques créations ont été faites spécialement dans le cadre de cette expo, et j’ai également réalisé un tampon pour cette occasion. Un tampon pour notifier les petits travaux de jardinage à réaliser au cours de l’année, afin d’orner un agenda ou un bullet journal, pour ne pas oublier de tuteurer les tomates, de semer les carottes ou cosmos, et le temps venu de sortir les bulbes de terre. Les tampons « tisanes du jardin », végétaux, et sachets de graine et de tisanes, y sont également présents.

Je suis donc vraiment contente de partager avec vous cet événement, et je vous laisse avec quelques photos. N’hésitez pas à cliquer sur les différents liens que je vous ai proposé dans le texte, cela vaut le détour. En vous souhaitant une belle journée, ensoleillée, n’oubliez pas de rêvasser à l’ombre de quelques branches végétales cela fait toujours du bien au moral !

 

 

 

 

 

 

Apprendre la gravure de gomme et faire ses tampons avec A Little Mercerie

Il y a quelques semaines, Marion de la fine équipe de A Little Mercerie, m’a contacté pour me proposer de faire quelques tutos pour apprendre la gravure de tampons. J’ai réalisé plusieurs petites vidéos beaucoup plus parlantes que des photos, pour poser les bases de la gravure de gomme, pour qui n’en a encore jamais fait.

Ces vidéos vous montreront comment utiliser les outils, gouges, cutter de précision, et des petites bases pour imprimer sur le textile. Je me suis bien amusée à réaliser ces vidéos, et ici je remercie beaucoup mon fils aîné qui m’a aidé à apprivoiser la bête qu’était son logiciel de montage vidéo, je le remercie de sa patience aussi. On a enregistré d’abord les vidéos, puis on les a monté et enregistré le son en dernier, pour qu’il corresponde exactement à la durée de la vidéo (puisque des parties sont accélérées) et aux éléments techniques que je voulais donner à toutes celles et ceux qui auraient envie de se mettre à la gravure.

C’est en suivant ce lien, que vous pourrez les voir ! 

Je profite de cet article pour vous annoncer un peu en avant première que je serai de nouveau à Paris à la librairie JUNKU en mars pour des ateliers d’initiation à la gravure. Les dates exactes et toutes les informations très vite.

Belle journée à vous !

 

 

 

Faire soi-même ses tampons en gomme sans gouges

Je l’ai déjà dit et montré lors d’un tuto, je le dis aussi dans l’interview audio que Claire de L’atelier du second a faite, le tampon est avant tout intéressant pour l’impression multiple. Il n’est pas nécessaire de savoir bien graver au début, pour s’amuser avec de la gomme. On peut faire ses tampons soi-même, avec des morceaux de gomme d’écolier et un cutter, quelques encreurs de couleur et de l’imagination. Les motifs géométriques ont toujours été une belle source d’inspiration pour moi. J’aime vous proposer des choses à faire avec ces formes. D’ailleurs c’est aussi pour cela qu’à un moment donné la mosaïque me plaisait. Je me suis même amusée à faire de la mosaïque avec des carrés de gomme et des encreurs de couleurs différentes.

Lors de la réalisation de mon livre, j’ai eu la chance d’avoir des sponsors qui m’ont permis de travailler dans de très bonnes conditions, La petite Epicerie en fait partie, ainsi que les gommes japonaises Hinodewashi et du matériel Artemio.

La petite épicerie, propose chaque mois, un thème créatif, avec lequel des tutos sont proposés. J’ai réalisé un tuto de Montgolfière en papier dans le cadre du thème du mois de mai « Là-haut ». Dans ce tuto, j’utilise simplement la gomme en formes géométriques, pour des impressions colorées très faciles à réaliser.

J’ai testé aussi pour l’occasion les petites gommes nouvellement proposées sur leur site, faciles à utiliser pour des petits tampons à découper au cutter. Vous verrez l’ensemble du tuto sur le site de la petite épicerie. Une réalisation qui peut décorer la chambre de vos enfants ou être utilisée en décoration d’anniversaire, de baptême, toute autre fête sur le thème « Là-Haut » qui est le thème du mois de mai de la petite épicerie. le thème du mois de juin est la musique, n’hésitez pas à proposer des tutos, le tuto sélectionné sera récompensé d’un bon d’achat. Très belle journée à vous.

 

montgolfiere

Un entretien audio dans l’atelier du second : Interview en podcast

Claire de l’Atelier du second, propose des interviews originaux, qui changent des questions écrites à remplir. L’interview audio est une forme beaucoup plus spontanée qui incite au papotage. J’ai tout de suite aimé l’idée lorsqu’elle m’a été proposée.

Si vous voulez m’écouter parler de mon univers, le podcast est disponible à l’écoute aujourd’hui sur son blog. Une discussion qui fut agréable et fluide, Claire a le chic pour qu’on ait l’impression de discuter avec une amie, de ne pas se rendre compte que c’est enregistré. Je n’ai pas vu le temps passer à papoter de mon univers créatif et de mon activité dans mon quotidien.

Pour entrer à pas feutrés dans mon atelier, c’est PAR ICI, installez vous et écoutez…

atelier la fabutineuse 14

atelier la fabutineuse 2

 Très bon week-end à vous

Des oiseaux et des poissons en tampons avec Modes & Travaux

Quand je vous disais qu’il allait y avoir de l’actu ! Voici un chouette partenariat que j’ai réalisé avec Modes & Travaux.

Dans le n° du mois de juin 2015, une belle double page « Déco Blogs et Travaux » vous propose une idée de déco à réaliser avec des tampons à graver. De jolies housses de coussin colorées et graphiques.

housses modes&travauxlafabutineuse

Il s’agit de housses de coussins, oiseaux et poissons. Le pas à pas est détaillé dans le magazine, vous trouverez ci-joint les motifs à graver en téléchargement. Vous pouvez imprimer les motifs en taille réelle, normalement ils sont au bon format (pour vérification, le poisson fait environ 5,7 cm). Ils sont inspirés de motifs de céramiques scandinaves des années 50, à vous de jouer avec les couleurs, si vous voulez des impressions graphiques à réaliser.

motifsM&Travaux

Il ne vous reste qu’à vous munir du magazine pour les explications 🙂 Et même changer les couleurs si vous en avez envie !

N’hésitez pas à venir partager vos réalisations sur ma page facebook !

 

houssesfab

artaicle la fabutineuse Modes & Travaux

couv M&T juin2

 

A bientôt pour plein d’idées créatives 😉

DÉFI de Pâques : Une déco DIY

Rougier & Plé m’a de nouveau proposé de participer à un défi de Pâques. Ayant gagné le précédent défi qu’ils avaient organisé, je me suis laissé séduire par l’idée qui cette fois ci était différente.

Les blogueuses participantes, se sont vues remettre un « panier garni » de petites décorations et accessoires de Pâques identiques pour toutes. Nous devions faire une création sur le thème. Tout était permis (et en préparant cet article j’ai hâte de découvrir les créations des autres participants) : déco de table, gâteau, couture…
Nous pouvions utiliser à côté un peu de matériel de récupération.

J’ai choisi de faire une couronne de Pâques. Pour cela, j’ai profité de quelques balades en forêt pour ramasser tout ce qui m’était nécessaire afin de confectionner cette couronne. Le DIY complet de cette couronne se trouve sur leur site.

Il s’agit donc d’un nouveau défi avec à l’intérieur un concours. Je vous invite si vous le souhaitez comme pour le défi de carnaval à aller sur le blog de Rougier & Plé afin de voter pour votre DIY préféré.
La blogueuse gagnante recevra à nouveau un bon de 50€ d’achat sur le site pour elle et le même bon d’achat pour un de ses lecteur, et les deux gagnantes du podium recevront un bon d’achat de 25€ à faire gagner à ses lecteurs.

Je me suis bien amusée à réaliser cette couronne. Le temps de réalisation fut quand même un peu long, environ 3 heures, sans compter le ramassage de matériaux. Mais j’ai pu tester la fabrication d’un nid d’oiseau. Au début je voulais en trouver un tout fait dans la nature, mais après avoir arpenté des kilomètres de chemins, je n’en trouvais pas, celui sur la couronne est donc fait maison.