Bouquet en pot d’épices et lino perdu

Pas de modèles pour ce bouquet, pour lequel j’ai inventé la composition. Partant d’une envie de digitales et de fouillis. Le pot également a été inventé, j’ai pourtant une belle collection de pot à épices, mais j’avais envie d’une inspiration en porcelaine de chine bleue. Finalement c’est aussi agréable d’inventer complètement la composition. Après le bouquet de tulipes aux couleurs intenses, j’avais envie de douceur. Les couleurs sont douces comme un ancien tissu délavé par le soleil.

Le papier japonais artisanal sur lequel ont été imprimés 10 tirages numérotés de 1 à 10. Quelques uns sont en vente dans la boutique

 

                                

 

Le dessin à partir duquel je réalise un calque qui va me servir à ordonner les zones des différentes couleurs. Il s’agira ensuite de ne pas se tromper quand je dégagerai avec mes gouges les zones les unes après les autres, qui seront passées par les différentes couleurs du nuancier ci-dessus.

Article précédent

Article suivant

Poster le commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *