Ophrys Abeille en linogravure botanique

C’est la 17ème gravure de la série botanique ! La magnifique fleur d’orchidée sauvage, l’ophrys abeille. La première fois que j’en ai observé c’était sur des sols de friches, pauvres, calcaires, entre des bouleaux en taillis. J’étais fascinée par cette fleur qui a évolué pour se confondre avec les insectes afin de favoriser sa pollinisation. La nature est mystérieuse et fantastique.

J’ai gravé 7 plaques pour cette composition, il fallait suffisamment de détails pour reconnaître la fleur. Le fond est contracté d’un bleu pétrole foncé, pour mettre en valeur les roses et verts de cette magnifique plante.

 

 

 

Détail, on aperçoit, les formes des couleurs plus claires dessous toujours plus larges que la forme finale, la couleur foncée permet d’éviter les fautes de placement de la feuille, laissant des blancs. La couleur vient envelopper et recouvrir les couleurs plus claires. Il faut bien sûr anticiper cela quand on dessine les contours des couleurs claires, petit jeu de puzzle, qui s’emboite couleur après couleur, pour ne laisser que le dessin souhaité.

Ici le rose ne recouvre pas le jaune, qui a été gravé exactement à sa forme. En effet, les jaunes transparaissent parfois en superposition d’une couleur claire qui se positionne au dessus, il ne faut alors laisser aucune zone de superposition. Le jaune étant d’ailleurs une couleur exigeante, se mettre le plus souvent en premier, sauf quand on ne peut pas, cela arrive, il faut alors anticiper son changement de nuance.

 

 

Article précédent

Article suivant

Poster le commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *