Réalisation de mon livre #5

Aujourd’hui avant dernière étape avec Claudie qui tient le blog « La petite verrière » qui a accepté avec la gentillesse qui la caractérise de tester une création de mon livre « tampons gravés motifs en voyage ». Elle a choisi de tester la gravure des tipis, et les a imprimés sur une patère plus large que celle que je proposais.

Claudie venait commenter depuis le début sur mon blog, toujours un mot gentil une remarque. Depuis quelques temps elle a ouvert un blog pour y montrer ses réalisations personnelles et a commencer à graver depuis peu j’étais ravie qu’elle participe à essayer un de mes 12 modèles. Au travers des quelques questions posées, je vous invite à la découvrir un peu plus et à aller sur son blog pour voir son univers.

1/ Qui est derrière « La petite verrière » ?

Je m’appelle Claudie, je suis mariée et maman de 3 grands oisillons maintenant partis du nid…lady Moutonne est l’aînée de mes grands-petits et je suis Mamili pour ses deux tout petits garçons. C’est sous « la petite verrière » accolée à notre maison que je bricole très souvent (j’ai la chance de travailler mi-temps !). Un toit de verre qui me protège de la pluie et me permet d’être en plein air avec une belle lumière presque en toutes saisons…d’où le nom du blog.

2/ Depuis quand graves-tu les gommes, qu’est-ce que tu aimes dans cette technique ?

J’ai découvert la gravure grâce à ton blog Fabienne ! J’étais assez épatée par tes réalisations et « la liberté » que représentait cette technique. D’abord la recherche du sujet, du motif, puis le travail de gravure plus doux que sur le bois ou la pierre ! Intervient ensuite le choix des couleurs et du support (papier, bois, tissu, liège…et j’en oublie sûrement). Toutes les étapes sont si passionnantes ! Et l’aspect ancestral et artisanal de cette technique me plait (utilisée sur les vases très anciens et la main n’est-elle pas le premier tampon sur la paroi des grottes?).

3/Pourquoi avoir choisi cette création et as-tu trouvé facile de la réaliser ?

Je n’ai pas hésité une seconde, même si plusieurs créations me tentent, en particulier celle présentée en couverture de ton livre. Je la trouve particulièrement raffinée ! J’aime tous les objets indiens et j’ai construit et cousu un tipi pour la chambre des loulous il y a quelques mois. Ce porte-manteau arrivait à point !!! Je redoutais la gravure des cercles mais en suivant ton texte pas à pas, ce n’était pas si difficile.

Tes indications sont extrêmement claires à chaque étape. J’ai vraiment eu l’impression de ne jamais être dans le flou.

Tes séries de petites photos explicatives aident aussi beaucoup à la compréhension : on voit bien comment tenir la gomme d’une main et la position précise du cutter ou de la gouge de l’autre.

4/ Que fais-tu avec les tampons que tu graves ?

J’aime les utiliser dans ma déco, je tamponne de petites cartes, je façonne de petits cadeaux de naissance. Lorsque nous sommes invités, je réalise des corbeilles-gourmandes et je décore les étiquettes avec des tampons.

Il est évident qu’il y aura toujours de bonnes idées à réaliser avec la gomme ! J’ai aussi aimé participer aux  » battle of stamps » (un battle entre graveuses de tampons européennes qui a eu lieu ces dernières années), un thème imposé et beaucoup de plaisir à découvrir les différentes interprétations des blogueuses-tamponneuses.

5/ Quels sont tes projets futurs ?

Une série d’ex-libris, tes tampons des « photophores du monde » je ne sais pas encore sur quel support mais je les trouve magnifiques ! … et de nombreux cadeaux de naissance car il y a tout plein de bébés prévus autour de nous dans les mois qui viennent !

Voici la patère « tipis » réalisée par Claudie, vous remarquerez qu’elle a même réalisé les tipis en plus petit, c’est un plaisir de voir comment les personnes s’approprient les choses et les détournent ! Bravo Claudie c’est superbe 🙂

 

tipis futes tampons livre la fabutineuse

 

Et voici le modèle que je vous propose dans mon livre

tipis-futes-1

crédit photo : Cinqmai

Une création de mon livre #3

On continue ce périple des merveilles. Merveilleuses talentueuses qui se sont mises à la gravure pour tester une création parmi les 12 de mon livre « tampons gravés motifs en voyage »

Aujourd’hui nous rencontrons Sarah du blog écrit à quatre mains « Tadaam » entre Paris (Sarah) et Grenoble (Florence). Sarah est une bricoleuse un peu touche-à-tout, qui, quand elle s’empare d’une technique fait toujours de très jolies choses. Couture, tricot, crochet, papier… Depuis quelques mois, de jolis tampons s’impriment sur le tissu chez elles. C’est Sarah qui a commencé avec succès à tenir les gouges, c’est pourquoi je lui ai demandé si ça la tentait de tester quelque chose. Elle a choisi de réaliser les tampons aux motifs russes khokhloma. Ces sont motifs traditionnellement peints sur bois en rouge et doré sur fond laqué noir. je les ai sortis de leur environnement pour les réinterpréter sur tissu en couleurs vives.

Sarah les a gravés et imprimés sur du tissu en couleurs douces pour en faire une jolie housse de coussin. Avant de vous montrer le résultat, elle a également répondu à mon petit questionnaire, pour vous permettre de mieux la connaître 🙂

1/ Qui est derrière le blog « Tadaam »

Je suis Sarah, j’ai 33 ans et j’habite à Paris. Je co-anime le blog Tadaam avec ma belle-sœur Flo depuis 2 ans et demi en parallèle de mon job dans l’audiovisuel. Outre l’aspect amical et familial de cette aventure, la création de notre blog m’a permis de renouer avec la créativité que j’avais un peu laissée de côté ces dernières années et qui m’est essentielle au quotidien.

2/ Qu’est-ce qui t’as amené à la gravure. Qu’aimes-tu dans cette technique ?

J’ai découvert cette technique via les « battles » thématiques auxquels tu participais aux côtés d’autres blogueuses, en flânant chez les unes et les autres au lancement de notre blog. J’ai été tellement enthousiasmée par vos réalisations que j’ai voulu tester rapidement. Je trouve que c’est à la portée de tout le monde, du petit tampon tout simple au plus sophistiqué, on peut se faire plaisir. Les tampons se déclinent dans une grande diversité selon les encres et les supports, c’est sans limite. Une fois qu’on a commencé, on a envie de tout graver et c’est très communicatif ! J’aime aussi le fait que ça convoque le dessin, là encore du plus simpliste au plus détaillé. J’admire beaucoup ton travail, j’ai été très marquée par tes « impressions botaniques » qui me plaisaient énormément.

 

3/ pourquoi avoir choisi cette création, et as-tu trouvé facile de la réaliser. Les explications techniques te paraissent-elles compréhensibles.

J’aime particulièrement tes motifs floraux et végétaux, alors c’est aussi un moyen de te remercier pour l’inspiration que tu donnes à tes lecteurs. Mis à part quelques petits détails un peu délicats comme la pointe de la feuille par exemple, c’est l’association des différents motifs qui impressionne au final, mais sans difficulté majeure d’un tampon à l’autre car les lignes restent simples. La partie technique de ton livre m’a beaucoup intéressée, car ayant démarré cette discipline complètement au feeling, j’ai découvert des astuces qui ne s’inventent pas ! Ce qui est super dans les créations de ton livre, c’est qu’on peut au choix les réaliser à la lettre ou simplement tamponner les motifs sur une feuille de papier blanc, ce sera beau dans tous les cas !

4/ Que fais-tu avec les tampons que tu graves ?

Au départ, je tamponnais du papier pour de petites cartes ou personnaliser une note, un carnet, une enveloppe. Puis je suis rapidement passée à l’impression textile qui est très agréable mais qui demande beaucoup de précision et d’application. Cela m’a donné l’idée de mélanger plusieurs techniques, le tampon et la broderie que j’aime beaucoup aussi, pour une série de hoop art qui m’amuse beaucoup et que je pense poursuivre encore un peu… jusqu’à ma prochaine idée !

5/ Quels sont tes projets futurs ?

Ils sont très nombreux et je manque de temps pour les concrétiser, mais j’ai surtout envie de profiter de l’été pour reprendre un peu le dessin. Rien qu’avec un crayon à papier et une gomme, on peut déjà laisser aller sa créativité et c’est une technique qui peut en nourrir plein d’autres, la gravure de tampons, entre autres !

Je vous laisse avec la photo de sa réalisation et vous remarquerez qu’elle a même fait une jolie boîte pour conserver les tampons !

tadaam-khokhloma-1

tadaam-khokhloma-4Pour mémoire, celle que j’ai proposée. Ces motifs peuvent se décliner aussi bien sur serviettes en papier, chemins de table, ou même cartes florales à envoyer, car comme dit si bien Sarah, ce qui est génial avec les tampons, c’est qu’une fois qu’on les a on peut les imprimer partout à l’envie !

khokhloma serviettesCrédit photo : Cinqmai

Voilà, n’hésitez pas à aller sur son blog, pour en voir plus de cette réalisation et mieux la connaître. Dans quelques jours, ce sera au tour de Marie du blog « Belette Print » de vous montrer sa réalisation !