Tag Archives: second life

Une suspension avec des bols vintage en métal émaillé

J’adore les bols, petites marmites et autres objets vintage en métal émaillé « made in China ».  Les marques « Bumper Harvest » ou « Lucky Elephant » sont les plus connues, mais certains objets n’ont même pas de marque. C’est la joie quand j’en trouve sur les vide-greniers. Sauf que je n’ai plus fait de vide-grenier depuis très longtemps. A part celui de ma ville début octobre, mais nous vendions, j’étais sur le stand la plupart de la journée. Il y avait 700 exposants et je n’ai quasi rien trouvé lors de mon petit tour. Je chine donc de plus en plus sur Internet, je fais venir des jolis bols ou tasses directement dans ma cuisine depuis quelques boutiques en Europe (de l’est pour la plupart). Vive Etsy ! J’ai une préférence pour les motifs fleurs et les couleurs avec du bleu, rose et rouge.

J’avais repéré un petit bricolage sur Pinterest, avec des bols. C’était dans ma liste « à faire » depuis des mois. J’ai enfin trouvé un peu de temps pour programmer cela, car les enfants ne sont pas là pour la semaine et le rythme est plus tranquille. J’ai plus de disponibilité pour quelques bricoles à la maison.

Voilà une suspension réalisée avec des bols vintage en métal émaillé. Les grosses perles sont faites avec de la pâte FIMO. Le modèle de macramé pour la suspension est très simple, j’ai suivi des instructions vues sur le net. Il y a plein de tutos en cherchant un peu.

J’aime beaucoup cette suspension dans laquelle j’ai mis les oignons et l’ail pour la cuisine. Je vous souhaite une très belle semaine et surveillez votre boîte mail si vous êtes inscrits sur la newsletter, il va y avoir des place pour le salon « Création et savoir-Faire » à gagner cette semaine sur le blog !! Keep in Touch comme on dit 🙂

 

suspension metal emaille vintage la fabutineuse 1

 

suspension metal emaille vintage la fabutineuse

 

suspension metal emaille vintage la fabutineuse 3

Quelques autres récipients, présents dans ma cuisine. D’autres sont disséminés un peu partout.

suspension metal emaille vintage la fabutineus2

 

 

Un tableau en caractères d’imprimerie

Je commençais à avoir pas mal de caractères d’imprimerie en bois et je ne savais pas comment et où les ranger. Après avoir vu des affiches qui présentaient les lettres les unes à côté des autres, j’ai utilisé un vieux cadre-plateau en bois ancien chiné je ne sais plus où. Et j’ai positionné mes lettres à l’intérieur de sorte qu’elles soient coincées les unes contre les autres.

Petite astuces, les lettres étaient plutôt noires, j’ai poncé la surfaces de certaines pour les éclaircir, et j’ai même utilisé des encres pour leur donner une patine colorée, afin d’éviter l’uniformité de couleur des lettres dans le plateau.

lettresimprimerie la fabutineuse

lettres imprimerie la fabutineuse 2

 

 

lettres imprimerie en bois la fabutineuse

 

Et voilà comment redonner une seconde vie à ces jolies lettres graphiques. Je pourrais toujours les utiliser comme je le fais de temps en temps, par exemple les chiffres utilisés sur ce dessin vu dans cet article, les lettres ne sont pas collées, elles peuvent s’enlever et se remettre.

Il faut cependant avoir quand même pas mal de lettres, j’ai eu la chance d’en trouver un lot en brocante pour réaliser ceci. Ce joli cadre a l’aval du Flibustier ! Je suis plutôt contente, car la précédente tentative de décoration avec des lettres ne lui a pas vraiment plu dans la forme que j’envisageais, du coup je n’ai jamais terminé la réalisation des mots, il n’y a pas eu de 2ème partie, les lettres ont été rangées et utilisées pour autre chose que vous verrez bientôt. Ce cadre plus graphique va pouvoir être accroché dans la maison youpi !

Très bonne journée à vous et à très vite.

 bande_pour-2Barticle_blog-10

Diamino par ci, Diamino par là…

Je vous délaisse un peu en ce moment, j’en suis désolée, de la fatigue accumulée, des journées pas assez longues pour y caser tout ce que j’aimerais faire, et un petit bourdon un peu malade, une petite angine rien de méchant, on pourrait dire c’est « de saison » sauf que la « saison » des petits bobos commence à traîner un peu en longueur. Une semaine sans billet c’est long… Donc pour remédier à cela, je vous propose une belle réalisation home made, avec du chiné, du bricolé, du pratique, du fabutineux comme je l’aime 🙂

Je stocke depuis un moment des jeux de diaminos, attirée comme chaque fois, par ces petits carrés de bois avec des lettres de typo et couleurs différentes. A la façon de la patère faite avec des mètres en bois, j’ai réalisé une petite patère pour la chambre de petit bourdon avec les diaminos et des anciennes patères en métal trouvées sur ebay.

Parfois je n’ai pas la patience ni la disponibilité d’aller chiner tous les week-end et ebay c’est très pratique pour cela.
Donc voici une patère avec un petit pas à pas pour vous montrer comme c’est très facile à réaliser, cela ne m’a pas pris plus d’une heure, deux avec les temps de séchage.
Voici les lettres … toutes n’ont pas été utilisées ici, je vous garde une autre réalisation au chaud, que je vous montrerai bientôt 🙂

Une petite planche de bois, sciée à la dimension d’un certain nombre de lettres

Un coup de bombe de peinture, séchage en une heure

Des patères

J’ai placé les lettres pour former des mots

"

Et on colle le tout à la colle forte, j’ai trouvé des flacons avec un petit pinceau, c’est très pratique pour ne pas s’en mettre plein les doigts, ça tient super bien, j’ai essayé d’arracher une lettre ensuite, impossible.

Une petite couche de vernis transparent mat sur le dessus, pour uniformiser, faire ressortir le bois et protéger les lettres

Quelques vis pour mettre les patères

Et posée dans le mur

Porte-manteau avec des mètres

Depuis quelques mois, vous pouvez voir que je chine des mètres, double-mètres, anciens ou moins, pour en faire quelque chose. J’ai enfin pu mener mon projet à long terme à bien. Enfin long terme, il m’aura fallu 6 mois pour cela.
J’ai bien fait d’attendre d’en avoir pas mal, car j’ai presque tout utilisé. Les découpes m’ont donné énormément de chutes puisqu’il n’est pas possible (contrairement à ce que j’espérais), de scier les petites charnières en métal entre chaque tronçon de mètre. J’ai donc dû scier directement le bois avant le métal, ce qui a donc occasionné pas mal de chutes. J’ai collé les morceaux à la colle néoprène et verni la planche (en sapin toute simple) sur laquelle ils sont collés. J’ai également utilisé des morceaux d’un double-mètre en aluminium, pour rappeler le métal des patères. celles-ci ont été chinées depuis un moment, je n’en ai donc pas 5 identiques, mais l’effet est encore plus sympa non ?

Dans l’actuel changement de place de divers meubles (puisque l’armoire en préparation doit aller dans le salon où se trouvaient les livres), les livres ont migré dans le couloir, à côté de cette patère.
J’ai peu de recul sur les photos, (et peu de lumière) puisque c’est installé dans un couloir…

Le résultat est à la hauteur de mes espérances 🙂